Table des matières

Littérature, analyse et forme: Herbert, Tolkien, Borges, Eco: une architecture intertextuelle et transtextuelle

Auteur Charles Robert Simard
Publication 2010
Éditeur Editions Universitaires Européennes

Présentation de l'auteur

En formalisant une sorte de véracité et de plausibilité autocréées, le texte isole un des moteurs du réel: l'autoréflexivité. Pour décrire cette dynamique, c'est ici le contexte théorique fort célébré de l'intertextualité (tension explicitée ou implicitée du texte vers son altérité, vers l'“autre” texte) qui sera mis à profit, mais également celui, néologique, d'une “transtextualité”, c'est-à-dire d'une identité intertextuelle trompeuse, fallacieuse, joueuse, toujours prompte à la démonstrativité de ses trucages et à l'autoréférentialité de ses conditions de lecture. Quelques auteurs importants du vingtième siècle, Frank Herbert, J.R.R. Tolkien, J.L. Borges et Umberto Eco, à travers leur cohésion quasi dialogique, et malgré leurs dissemblances de parcours, serviront dans ces pages une analyse souhaitant parvenir à la confirmation d'une « existence formelle » du texte dans le monde, sans toutefois dénier la nécessité saugrenue où elle se tient, et doit se tenir, de l'analyse de sa forme à elle.

Cet ouvrage est la publication d'une thèse de doctorat en littérature comparée, soutenue à l'Université de Montréal.

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis !

Nom, Prénom, ou Pseudonyme :
Adresse e-mail :
Votre avis :

Retapez le mot « Ailinel » en MAJUSCULES (vérification contre les robots de spam) :

Éditions

 Pas d'image Littérature, analyse et forme: Herbert, Tolkien, Borges, Eco: une architecture intertextuelle et transtextuelle
Broché. Thèse.
Auteur(s)Charles Robert Simard
EditeurEditions Universitaires Européennes
Languefrançais
Date2010, juin
Pages164
ISBN-10613151609X
ISBN-139786131516092
Prix indicatif53.02 €
Sites