Anglo-Saxon Community in J.R.R. Tolkien’s 'The Lord of the Rings’

9781940992037.jpgAnglo-Saxon Community in J.R.R. Tolkien’s 'The Lord of the Rings’

AuteurDeborah A. Higgens
Publication24 mars 2014
ÉditeurOloris Publishing

Présentation de l'éditeur (traduction)

Anglo-Saxon Community in J.R.R. Tolkien’s The Lord of the Rings du Dr. Deborah A. Higgens, vient compléter le champ d'expertise sur Tolkien par une étude détaillée sur la manière dont Tolkien est entré dans la communauté des narrateurs anglo-saxons à la fois comme spécialiste et critique, mais également comme un initié.

Adoptant des éléments d'un mode de vie qu'il appréciait, mais qu'il voyait pourtant comme diminué dans l'Angleterre moderne et dans le reste du monde, Tolkien nous ramène à une communauté emprunte de mystère et de Faërie, depuis Beowulf et le reste de la poésie anglo-saxonne jusqu'aux légendes médiévales. Tolkien intégra cette communauté comme critique, examinant les éléments perdus d'une société héroïque, et comme initié, refondant, comme le faisaient les auteurs antiques, des éléments du Récit, pour créer son propre grand conte de fées.

Alors qu'on a déjà beaucoup écrit sur le médiévalisme dans les œuvres de Tolkien, cette recherche apporte une explication détaillée de l'esprit anglo-saxon dans Le Seigneur des Anneaux. Dans sa subcréation, Tolkien puise dans le même Chaudron de l'Histoire que les poètes anglo-saxons, comme le montre un examen de deux essais critiques de Tolkien : « Du Conte de Fées » et « Beowulf : les Monstres et les critiques ». Tolkien aborde la manière par laquelle le poète de Beowulf a créé son poème et il est évident que les mêmes principes peuvent s'appliquer pour démontrer comment Tolkien créa son propre conte de fées, étant donné qu'il y intégra des thèmes antiques de la halle d'hydromel anglo-saxonne, le seigneur offrant des présents ou le lien de comitatus dans sa création des Rohirrim. Dans le rôle du porteur de coupe, la poésie vieil-anglaise reflète principalement les femmes de l'aristocratie et Tolkien illustre cet aspect dans le SdA par les personnages de Galadriel et Éowyn. L’œuvre de Tolkien est aussi originale que celle des auteurs médiévaux, car il construit sur d'anciens thèmes et d'anciennes structures, utilisant leurs modes et genres et choisissant des éléments mythiques similaires pour tisser son récit. Le déclin de la société de la halle d'hydromel se reflète dans la poésie vieil-anglaise et la fiction de Tolkien incarne le sens de cette perte, préservant pour son public, comme le fit le poète de Beowulf, cette antique société et ses valeurs héroïques.

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis !

Nom, Prénom, ou Pseudonyme :
Adresse e-mail :
Votre avis :

Retapez le mot « Adanel » en MAJUSCULES (vérification contre les robots de spam) :

Quelques éditions

 Anglo-Saxon Community in J.R.R. Tolkien’s 'The Lord of the Rings’ Anglo-Saxon Community in J.R.R. Tolkien’s 'The Lord of the Rings’
Auteur(s)Deborah A. Higgens
EditeurOloris Publishing
Langueanglais
Date2014 mars
Pages198
ISBN-101940992036
ISBN-139781940992037
Prix indicatif29.48 €
Sites