Daeron

par Nerdanel

Douce dame que j'aime, si proche et si lointaine
As-tu posé sur moi, ne serait-ce qu'une fois
Elegantes amandes, tes yeux, fille de reine ?
Rage saigne mon cœur, tu l'aimes et je suis proie
Ouverte à la blessure aveugle des trahisons
Nul n'éteindras ma peine, je t'aime ô déraison
Daeron espionnant Beren et Lúthien (© Anke Katrin Eissmann)

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/acrostiches/peuples_et_heros/daeron.txt · Dernière modification: 25/11/2015 21:04 par Zelphalya
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017