Tinúviel

Luthien (©Ted Nasmith)

Par Thibaud Mercier

Ta chevelure vole, ombre vague, et tes yeux
Inondent de clarté la douce clairière...
N'entends tu pas, Luthien, les murmures fiévreux
Unis au bruissement de ta course légère?
Vois-tu l'homme arrêté qui contemple ta danse?
Il erre dans les bois, par ton feu ébloui,
Et tu prends ton envol chaque fois qu'il s'avance,
Le laissant solitaire égaré dans la Nuit.

Tombent les feuilles d'Or et scintille l'Hiver;
Il te cherche toujours dans les bois de Doriath,
Nacre reflet dans l'eau, limpide lumière,
Une nouvelle fois il te voit qui t'effaces.
Vivement tu t'enfuis, mais le voilà qui vient:
Il t'appelle: Tinùviel, Tinùviel!
Et voici que sa voix a jamais te retient,
Le cœur embrasé par une flamme éternelle!

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/acrostiches/peuples_et_heros/tinuviel.txt · Dernière modification: 27/05/2011 06:25 par Elendil
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017