Cette Journée-là - Pierre Nicolay

Paroles et musiques originalesClaude François
Titre originalCette année-là
NdlR : Qu'est ce qu'un Nain peut rêver de mieux que de tordre le cou d'un Orque ? Assurément celui-ci ne déroge pas à la tradition.

Cette journée-là,
Je tranchais pour la première fois
Tous les Orques ne me connaissaient pas
Quelle journée cette journée-là !

Cette journée-là,
Ma douce Hache venait d'ouvrir des aisselles
Je fend un coin, coupant d’plus belle, belle, belle
Les Orques aimaient pas ça…

Ce que je préfère c’est d’bien trancher dans les dents
Et mes mouvements disait Hache tout droit

Cette journée-là,
Quelle joie de tailler de la couenne
Puis de couper une jambe, un œil
Plus je tranche plus j’apprécie

J'ai découvert mon premier mon dernier amour
Le seul le grand l'unique coup de hache oblique

Cette journée-là,
Dans le ciel passaient des tripes
Un Orque armée d’une grand' pique
Quelle journée cette journée-là !

C'est là qu'on a dit adieu aux Orques qui sont morts
Tandis que mon arme battait tous les records

Cette journée-là,
Je broyais des troupes de Sauron
Et des Orques sous mes coups mouraient
Cette journée-là !

C'était hier, mais aujourd'hui rien n'a changé,
C'est le même métier qui ce soir recommence encore

J’en étais à soixante-deux
J’en étais à soixante-deux
J’en étais à soixante-deux
J’en étais à soixante-deux

 
arts/chansons/nicolay_pierre/cette_journee-la.txt · Dernière modification: 22/01/2009 21:34 par gandalf
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017