Il Pleut – Agmar

Que ce passe t il ces jours-ci,
On dirais qu'il pleut de la poésie.
En sonnet en quatrain,
Et parfois en alexandrin.
En rime ou en prose,
Et même en vers libres ils osent.

Quels parapluies contre cette ondée,
Protégera nos cœur de ces Odes rimées.
Mais qu'elle muse inspirai
Cette coulé de Lai.
C'est le professeur
Qui dans son siècle de malheur
Inventa les histoires
Que nous lisons le soir.

C'est juste le fier Baradon
Et l’espiègle Daeron,
Qui comme des Prévert
Qui faisait ses inventaires,
Nous font la compil
Des poèmes de Tolkiendil.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/agmar/il_pleut.txt · Dernière modification: 22/09/2017 21:17 par Maglor
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017