Ravi devant l'Enchanteresse – Alkar

I

Quelque brin aboli las de n’être rasé
Selon peut-être le blasphème
Que contre l’abîme des cercles embrasés
Celé se dore le front blême

II

Mais vrai que le si brun cheveu
Dans le creux de ma main danse macabre tu
Ne le sais et pourtant je veux
Des scintillations bien qu’elles me soient tues

III

Tes regards me touchent vraiment de longs soupirs
Et gisent devant une lèvre
Où l’éternel élan s’achève de désir
Éreinté par une fièvre

IV

Rêver une tête de nacre
Un rose frémissant cascadé de brûlures
Se sont tes grands yeux que je sacre
En une admiration ténue de ton allure

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/alkar/ravi_devant_l_enchanteresse.txt · Dernière modification: 11/12/2016 16:16 par Dαεrοη
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017