La migration d'Alqua - Sylvie Lévêque-Allard

Dans le beau crépuscule,
Il est temps du voyage
À nouveau vers le nord.

Et je lisse mes plumes
Et m'étends sur le lac
Aux couleurs de l'aurore.

Je salue les roseaux
Infléchis par le vent
Et je prends mon essor,

Ne laissant en Doriath
Que mon ombre et mon chant
Sur les eaux moirées d'or.

Le Sirion me sourit,
Je poursuis dans son lit,
L'odyssée vers le nord.

Les forêts et les plaines
Se dérobent sous moi
Dans la brise sonore.

Je franchis du regard
Les brillantes oronti
Et frissonne tout mon corps.

Me voilà en Hithlum
Sur les bords du Mithrim,
Me voilà à bon port.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/allard_sylvie/la_migration_d_alqua.txt · Dernière modification: 26/04/2009 02:42 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017