Tragédie à Khazad-dûm - Sylvie Lévêque-Allard

Gandalf et le Balrog (John Howe)

Je porte mes cothurnes
Et traverse la scène
Où le blizzard s'agite
Et des larmes me viennent.

Les colonnes élancées
Dans un profond silence
Sont le décor planté
De tragiques circonstances.

Réveillé le Fléau
A soufflé le malheur
Et tiré un rideau
D'indicibles douleurs.

Je regarde le drame,
L'édifice ravagé,
Tout occis par les flammes
Et par l'ombre avalé.

Je suis là ni victime,
Ni témoin de ce temps
Et pourtant je m'abîme
En ce lieu imposant.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/allard_sylvie/tragedie_a_khazad-dum.txt · Dernière modification: 26/04/2009 02:46 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017