Gollum le misérable - Daeron

De ses yeux vitreux, il vous observe;
Il cherche un contact, une amitié,
Tout en déclinant sa propre verve,
Sur les routes obscures, les sentiers.

Son aspect décharné et bossu,
Cache une certaine agilité,
Bien que cet âme soit corrompue,
Par cet anneau fortement prisé.

Banni des siens et de son village,
C'est bien sûr sous terre, qu'il prit refuge,
Faisant de lui un être sans âge,
Comme une vermine solifuge.

Il fut capturé et baladé;
Et par divers interrogatoire,
Ils voulaient ta mémoire arracher,
Mais il trouva une échappatoire.

C'est dans une Moria à l'abandon,
Qu'on a pu le revoir à nouveau,
Suivant neuf âmes dans ses bas-fonds,
Voulant récupérer son Anneau.

Par des fourberies machiavéliques,
Il a pu approcher son “porteur”,
En désirant fortement “l'Unique”
Et sema le doute dans son coeur.

En entrant dans ce maudit Mordor,
Par le tunnel de Torech Ungol,
Afin de reprendre son “Trésor”;
Encore un échec pour Sméagol !!

C'est au Sammath Naur qu'il lui revint,
Mais dans L'Orodruin il chuta,
Avec son beau “Précieux” à la main,
Et dans la lave, il se consuma.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/gollum_le_miserable.txt · Dernière modification: 27/11/2015 08:45 par Baradon
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017