La charge du Taureau Mugissant – Daeron

Après une virée noctambule
Voyageant sans un cri, sans un brame
Ils étaient descendu du Mont Gram
Avec à sa tête, Golfimbul.

Mais aux Champs Verts il furent accueilli
Par une résistance d'acier
Debout sur leur terre disgraciée
En front et cachée dans les taillis.

C'est alors qu'au petit matin
Soudain, surgit Bandobras Touque,
Protégeant les sien comme une clouque,
Brandissant un bien lourd gourdin.

Il suffit d'un coup en pleine tête,
Pour qu'elle vole comme un mourier
Allant finir au fond d'un terrier
Faisant fuir les troupes de la fête.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/la_charge_du_taureau_mugissant.txt · Dernière modification: 17/10/2017 21:39 par Dαεrοη
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2018