La musique du commencement – Daeron

Tout commence par un battement, régulier ;
Bam-bam, bam-bam, ça résonne encore et encore.
Puis, venant du lointain, tel un fier cavalier,
On perçoit une note, simple, sans accord.

Elle nous paraît tenue à l'infini, si belle
Vibrant du fond des âmes, de ce néant opaque.
Semblant prêt à lâcher comme un fil de soie frêle
Elle résiste malgré tout au divers attaques.

Ensuite, des accords de quartes et de quintes
Se font entendre sur un rythme crescendo
Tandis que l'immensité du vide se teinte
De flash coloré semblable au gerbe d'eau.

Soudain, tout s'accélère pareil au flots grondants
Et tous ces sons solfiés,poursuivant la cadence,
Par les voies célestes dans un murmure ardent
Peaufinant cet univers dont c'est la naissance.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/la_musique_du_commencement.txt · Dernière modification: 23/09/2017 09:14 par Maglor
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017