Le départ matinal (suite de "Passion Aurorale") – Daeron

Il était temps pour moi de faire mes bagages
Et de la laisser dans cette ville lacustre ;
Je devait poursuivre ma route, mon voyage
Bien loin de cette populace peu illustre.

Ce fut les mains légères que je franchis la porte
Et bien sûr le cœur lourd de laisser mon amante
Alors qu'au port, je me dirigeait sans escorte
En laissant échapper mon humeur larmoyante.

À quai, l'embarcation qui devait m'emporter
Loin de cette cité, accusait un retard ;
Les matelots couraient sous les ordres exhortés
Par un chef ressemblent plus à un flottard.

Les amarres larguées et les voiles hissées,
Esgaroth devenait de plus en plus petite
Disparaissant dans la brume.De mes yeux plissés
Je scrutais tristement l'huis de cette pépite.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/le_depart_matinal_suite_de.txt · Dernière modification: 22/12/2017 22:16 par Dαεrοη
Partager sur
Nous rejoindre sur
https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2018