Le matin au jardin – Daeron

Un matin de l'Astron, sous un épais crachin
Je sortis du logis m'occuper de mes plantes ;
Tilleul et aubépine parfumaient le matin
Et je me délectais des nuances odorantes.

Par delà une claie, était un potager,
Partagé par les gens habitant Bourg de Touque.
Un voisin accroupi, venait de récolter
Quelques fines herbes pour les barbe-de-bouc.

Il s'avança près de moi souriant, l'air espiègle,
La face buriné par les affres du temps.
Mon couvre-chef en main, comme le veut la règle,
Par un bonjour je le salua dans l'instant.

Palabres gustatives et dictons agricoles
Pouvaient enfin prendre place sur le lopin ;
Les curcubitacées meilleurs que les rabioles
Ou quelles herbes pour le civet de lapin ?

Enfin bref ! Un débat agraire interminable
Qui aurait bien gagner, sans doute, à se poursuivre
À l'intérieur du smial, autour d'une table
Entre bonnes gens sachant user de savoir-vivre.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/le_matin_au_jardin.txt · Dernière modification: 28/06/2018 19:48 par Dαεrοη
Partager sur
Nous rejoindre sur
https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2018