Le Taniquetil - Daeron

Ton corps, cet univers de glace,
Se moule dans un froid tenace,
Figé pour son éternité,
Dans une étrange volupté.

Ton cœur est dur car fait de pierre
Qui voit rarement la lumière.
Il est couvert d’un linceul blanc,
Et ne mesure pas le temps.

Telle une montagne sacrée,
De la hauteur de ton sommet,
Tu culmines les monts d'Arda
Accueillant Manwë et Varda.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/le_taniquetil.txt · Dernière modification: 23/09/2017 14:13 par Maglor
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017