Les feux d'alarme du Gondor – Daeron

Au sein du bois de Firien,
En partant de l'Edoras
S'élève l'Halifirien
Comme en exil ou disgrâce.

Plus à l'ouest, maintenant,
Le Calenhad fait suite ;
Prêt à répondre présent
Quand l'ennemi est en fuite.

Poursuivant, non loin de là,
le Min-Rimmon domine
De grand champs, un peu plus bas
Où Moult paysans binent.

À dos d'âne ou mearas,
Par la crête et les sentiers
On peut joindre l'Erelas
Si on y arrive entier.

Le Nardol est le suivant,
Pour avertir et agir,
Même quand souffle le vent
Et que le feu doit rugir.

l'Eilenach lui succède,
Pour reprendre le flambeau
Et que les ennemis cèdent
Où soient taillé en lambeaux.

l'Amon Dîn clos le cortège,
Surplombant le fleuve Anduin
Et Minas Tirith, la neige,
En capitale génuine.

Colline de feu d'alarme,
Elles sont au nombre de sept
Rohirrims prêt aux armes
Signalent aux moindres flamettes.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/les_feux_d_alarme_du_gondor.txt · Dernière modification: 28/06/2018 11:50 par Dαεrοη
Partager sur
Nous rejoindre sur
https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2018