Nuit d'Amour sur le Long Lac – Daeron

Ô ma belle ingénue, autochtone d'Amroth,
Après la traversée de bien des paysages
Te voilà, après qu'on a croisé nos sillages
En face de moi, nue en ce lieu, Esgaroth.

Viens donc à mes côtés, rejoins​ moi sur la couche
Affriolante de nos âmes détenues ;
Viens, laissons nous aller sans nulle contenue
Avec avidité que je te prenne en bouche.

Creuset de nonchalance que parcoure l'amour
Oubliant la piété et quelque retenue,
Offre-moi ta vertu, ta chair toute nue
Afin que soit vêtu ton corps d'un bel atour.

Osons plus d'audace, aimons-nous tour à tour ;
Tes gémissements, tes râles se mêlent aux clapotis
Sous le rythme des vagues léchant les pilotis.
Et baisons-nous sans peur jusqu’au levé du jour.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/nuit_d_amour_sur_le_long_lac.txt · Dernière modification: 23/02/2017 21:33 par Dαεrοη
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017