Barad-Durus - Divitiac

Barad-dûr (John Howe)

Ce poème latin est une adaptation du Chant de la conquête de Jérusalem, d'auteur et d'origine inconnus. Il se trouve dans un manuscrit latin du XIIème siècle se trouvant à l'abbaye de Ripoll, en Catalogne. Une version antérieure se trouve à la fin de l'Historia Hierosolymitana de Raimond d'Agiles, chapelain du comte de Toulouse, qui date de la fin du XIème siècle.

Rex precipit ut gentes,
Gladiis renitentes,
Te visitent gaudentes :
Barad-Durus, exulta !

Ut perimant tirannos,
Qui per fidem tam multos annos
Vexarunt Gondoros :
Barad-Durus, exulta !

Anduril regis celi
Genti datur fideli,
Ut si mors infideli.
Barad-Durus, exulta !

Rivi fluunt cruoris,
Barad-Durus in horis
Dum perit gens erroris.
Barad-Durus, exulta !

Et templi pavimentum
Efficitur cruentum
Cruore morientum.
Barad-Durus, exulta !

Ipsi traduntur igni ;
Vos gaudete, Benigni,
Nam pereunt maligni.
Barad-Durus, exulta !

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/divitiac/barad-durus.txt · Dernière modification: 29/09/2011 15:52 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017