Dragon d'Erebor - Divitiac

Smaug (John Howe)

Le Soleil était haut, et ses rayons dorés
Descendaient doucement caresser les écailles
De la bête endormie dans la chaleur d'été
Qui luisait sur ses mailles.

Le Soleil était bas, et les yeux entrouverts
Le Dragon s'éveillait, déployant larges ailes
Le Dragon se levait et ses crocs se serrèrent
Il eut un rire cruel.

Le Soleil était mort, transperçant les nuages
Le Dragon se jetait sur le Mont endormi
Erebor foudroyée ; il étale sa rage
Sur ce qui bouge et vit.

Le Soleil revenu assoupit le reptile
L'heure n'a point sonné pour la venue des Nains
Mais déjà dans les cœurs la vengeance se faufile
Sera-ce pour demain ?

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/divitiac/dragon_d_erebor.txt · Dernière modification: 29/09/2011 15:32 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017