Gimli - Divitiac

Gimli (John Howe)

Une belle barbe brune
Qui tombait sur sa poitrine
Reçoit les rayons de lune
Sur sa hache toute divine
Il gravait son noms en runes
Ô Gimli, fils de Glóin.

Il allait en Compagnie
Elfes, hommes tous ensemble
Au péril offraient leurs vies
Sous leurs pas la terre tremble
Sur leurs pas la lune luit
Différents, ils se ressemblent.

À Gimli l'anneau n'échoit
Ni pas plus à Aragorn
Il a fait le curieux choix
De la plus infime personne
Un hobbit au frais minois
Mais au cœur déjà si morne.

Mais le nain fier et hardi
Sut l'aider en compagnon
Et quand il maniait le fer
Ce n'était pas sans raison
Quand il partit à la guerre
Ce fut pour distraire Sauron.

À Aglarond un beau jour
Il découvrit le bonheur,
Il voulait y vivre toujours
Emporté par son ardeur
Mais de son ami l'amour
Lui fit voir d'autres demeures.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/divitiac/gimli.txt · Dernière modification: 29/09/2011 16:44 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017