L'Eau - Divitiac

Un pincement d'argent, une vague légère,
Un gazouillis d'enfant, une douce musique,
Un tracé rassurant par la verte bruyère,
C'est l'Eau sous les rayons d'un soleil magnifique.

Un sursaut, un contour, un obstacle subit,
Un arceau, un détour, une frêle éminence,
Un immuable cours, un immuable lit,
C'est l'Eau qui se promène et promène sa chance.

Un rameau d'olivier égaré dans ses flots
Un remous ignoré et un champ de roseaux,
Un sourire d'été gambadant vers Lézeau
C'est l'Eau qui roule, coule, et s'écoule, c'est l'Eau.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/divitiac/l_eau.txt · Dernière modification: 29/09/2011 15:53 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017