Framskviða – Elendil

Cet élément a été publié dans le Calendrier Tolkiendil 2011.

 Calendrier Tolkiendil 2011

Que la harpe frappée hardiment glorifie
L'acte digne de los, l'aventureux héros.
Dans les brumes du temps, le brave sacrifie
Au jeu du bouclier quanf jaillit le haro.

Un féroce fléau frappe les Cavaliers
Le sauvage Scatha sème le désespoir.
Il massacre sans trêve et les meilleurs guerriers
Gisent morts ou, blessés, gémissent dans le soir.

Attiré par l'exploit, l'ardent fils de Frumgar
Décide d'affronter le dragon en son antre,
Aux avis de prudence accorde peu d'égard,
De la valeur des siens il veut se faire chantre.

Mains torrents ils franchit, menant son gris coursier
Jusqu'aux sombres forêts jetant leurs manteaux maigres
Sur les pentes des monts percés de noirs terriers
Où les spectres des Nains sifflent d'une voix aigre.

Soudain un cri affreux salue le chevalier,
Sous un vent embrasé vacillent les rameaux.
Le cheval emballé chute dans un pierrier ;
Le monstre ignore Fram, masqué par des bouleaux.

Se hissant de l'abri, Herugrim à la main
Fram caché par un roc fixe l'affreux banquet.
Et sans peur il bondit, porte un coup surhumain
Qui tranche entièrement la tête et son becquet.

Le repaire du drac regorgeait de joyaux,
L'éclat des pièces d'or éblouit le vainqueur.
Le butin va bientôt dans les bahuts royaux,
Pas un liard prodigué aux proies du malfaiteur.

Les Nains qui réclamaient sont nargués et reçoivent
Comme prix un collier fait des crocs de Scatha.
Les rancuniers mineurs leur revanche conçoivent
Un couteau pernicieux conclut la vendetta.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/elendil/framskvida.txt · Dernière modification: 07/03/2014 09:04 par Zelphalya
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017