Bel Anduin - Christophe Etave

Douce, douce rivière
Qui prend pâle lumière
D'un froid matin d'hiver
Conte moi tous tes rêves.

Oh ! Très bel Anduin
Jeune et si long gamin
Joignant nos deux mains
Glisse loin nos chemins

Draine nos fous destins
Pour que le cours demain
Soit une mer enfin
Et unissent nos liens

Mène-nous au désert
L'immensité des mers
Encerclant les frontières
De notre belle Terre !

Où commence l'histoire
Du plus petit des soirs
Où tu vins pour me voir
Au fond de mon dortoir !

Chante tes mélodies
Qui vont au paradis
Pour mêler nos deux vies
Dans la même prairie

Dans le Calenhardon
Plaines de blé, de son
Où chevauchent étalons
Et grandissent les joncs.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/etave_christophe/bel_anduin.txt · Dernière modification: 26/04/2009 02:51 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017