Le dernier des porteurs de l'Anneau - Barthélémy Melen

Frodo et l'Anneau unique (© John Howe)

NdA : J'ai imaginé Samsagace Gamegie écrire ce poème, on voit en effet dans le Seigneur des Anneaux qu'il a un talent certain de poète…

Me voici à présent dans la belle cité
D'Elrond le Demi-Elfe. Où sont donc les lumières
Illuminant ses murs ? Et ces rires si clairs
Parcourant les couloirs de l'éclatant palais ?

Les Elfes sont partis loin de cette vallée,
Les étoiles palissent : Ithil reprend ses droits,
Je pleure à l'idée que, plus jamais sous ce toit,
Ne sera contée la gloire des Eldalië.

Amèrement j'essaie, regardant les étoiles,
De me remémorer, ces longues nuits passées
Dans la Salle du Feu, ce temps à écouter
Ces chansons oubliées, dont on lève le voile.

Il est si loin le temps où je m'accroupissais
Dans un coin de la salle, les yeux à moitié clos,
Quand bercé par les chants, je prenais du repos,
Quand les Elfes étaient là, qu'ils m'émerveillaient.

Pourquoi a-t-il fallu, qu'ils s'en aillent déjà ?
Pourquoi n'ai-je pas pu profiter un peu d'eux ?
Leurs trésors sont partis des Terres du Milieu,
Elrond et ses sujets sont en Eressëa.

Je veux revoir mon maître, revoir Gandalf le Blanc,
Je veux voir de mes yeux, les terres immortelles,
Admirer à nouveau, Galadriel la Belle,
Entendre encore une fois, des Elfes les doux chants.

Il est temps pour moi, d'atteindre les Havres Gris,
J'abandonnerais donc les Terres du Milieu,
A ma tendre Comté, je dirais donc adieu,
Les Porteurs de l'Anneau seront enfin partis.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/melen_barthelemy/le_dernier_des_porteurs_de_l_anneau.txt · Dernière modification: 26/04/2009 03:08 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017