La quête - Thibaud Mercier

Partir, et tout abandonner,
Partir, sans colère ni haine,
Loin de tout ce qu'on aime,
Vers d'étranges contrées
Le cœur gorgé de peine
Las et désespéré ;

Marcher, les pieds suivant la Route
Passer des terres inconnues
Et mener une joute
Jusqu'en son âme nue
Et poursuivre sa Route
Sans rien chercher de plus ;

Chercher d'impossibles chemins
Sombrer dans de froides poussières
Accepter le Destin
Et sans larmes amères
Boire d'un œil serein
De dernières lumières,

Voilà quelle est ma Quête !
Mon impossible Quête !
Et moi qui ne suis rien,
Je me plie au Destin
Et la Route m'entraîne,
Pleine d'étranges peines,
Sous des champs étoilés,
Sur des terres voilées,
Sur des flots dangereux,
Sous des souffles brumeux,
Par des périls sans nombre,
Et, plongeant dans les Ombres
La Route se poursuit
Jusqu'au cœur de la Nuit.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/mercier_thibaud/la_quete.txt · Dernière modification: 26/04/2009 03:20 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017