Les arbres de Valinor - Thibaud Mercier

Cet élément a été publié dans le Calendrier Tolkiendil 2007.

 Calendrier Tolkiendil 2007

Les heures s’écoulaient lentement, comme un rêve
Apaisé par un souffle d’Or,
Une brise éclatante et dont le flux, sans trêve
Resplendissait sur Valinor.
Et, débordant de Feu, couronné de Lumière,
Laurelin drapé dans sa moire
Inondait de chaleur la bienheureuse Terre
Nourrie de sa radieuse gloire !

Et peu à peu l’Or s’endormait
Tandis que l’Argent s’éveillait…

Telperion brisant sa paisible torpeur
Etoilait ses fragiles roses…
L’Or se teintait bientôt de leur douce lueur,
Pour vivre un instant de symbiose…
Et l’Argent remplaçait la lumière dorée ;
Revêtu de clartés nouvelles,
Il tremblait de l’éclat des flammes éthérées
Ondoyant doucement le long de sa ramée
Nimbée de clartés éternelles.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/mercier_thibaud/les_arbres_de_valinor.txt · Dernière modification: 13/04/2009 21:55 par manthanomenos
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017