Mystique Fangorn - Céline Muller

Fangorn (Ted Nasmith)

Fangorn, désertée de tous.
De ceux qui l'ont aimés, adorés ;
De ceux qui l'ont effacés, dénudés.
Fangorn éplorée de leurs courroux.

Bel arbre, bourgeonnant, éclatant ;
Sorti du sommeil, il est existant.
Vieil arbre malveillant, repoussant ;
Épris de colère, il est maintenant.

En ce lieu rejeté, autrefois choyé ;
Dans l'oubli, elle tombait.
En nos souvenirs anciens, maintenant retrouvés ;
Dans l'âme, elle réapparaît.

Au cœur de nos troncs, au cœur de nos esprits
Toujours, elle sommeille.
Au plus sombre de nos corps, au plus sombre de nos vies ;
Toujours, elle veille.

Sagesse cachée, sagesse dissimulée ;
Celle du savoir, celle de la main acquis.
Saupoudrée de poussière, reconnaissance amère ;
Celle de l'ignorance, celle de l'odieux mépris.

Fangorn au plus profond ;
Livre-nous ton secret, emplit d'allégresse.
Fangorn au plus profond,
Livre-nous ton écrin, empli de sagesse.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/muller_celine/mystique_fangorn.txt · Dernière modification: 26/04/2009 03:24 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017