Les Nazgûl - Vianney Postic

Cet élément a été publié dans le Calendrier Tolkiendil 2007.

 Calendrier Tolkiendil 2007

Ils étaient neuf, neuf cavaliers, neuf anneaux de terreur aux doigts de la Main Noire, enchaînés par la Peur, et asservissant par l'Effroi. Ils allaient silencieusement sous la forme de silhouettes encapuchonnées, imitant les contours de l'homme. Mais de ce dernier, ils n'avaient plus rien. Il n'y avait sous le tissu flottant de la cape noire qu'une horreur impalpable et vide, ni morte ni vivante, animée par une volonté maléfique.

Ils étaient les Nazgûl, les Esprits Servants du Maître Anneau, la Mort était leur compagne, et la Peur chevauchait à leurs côtés. Mais aujourd'hui, ils ne sont plus, balayés comme les feuilles mortes en hiver par un vent violent. Non morts, mais disparus à jamais, libérés de l'esclavage du Seigneur des Anneaux…

« Mais quels millénaires t'ont laissé exhumer cette connaissance maudite, s'enquit l'esprit avec inquiétude ?
- J'étais leur maître », crissa l'ombre tristement, et un souffle froid flagella son regret.
L'esprit méprisa l'ombre pour l'avoir dit, et il se détourna sans plus un mot.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/postic_vianney/les_nazgul.txt · Dernière modification: 30/10/2012 22:16 par Zelphalya
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017