Un soir d'Imladris - Julie Quilliou

Imladris (© John Howe)

Ce soir la salle est haute et le feu brûle bien
on y partagera le pain et la mémoire
car ce soir le conteur nous ouvrira ses mains
pour faire un arc-en-ciel au creux de la nuit noire.

Le conteur à la barbe grise, à la peau brune,
aux yeux de feu lunaire, à la voix rocailleuse
contera les misères des chemins de fortune
semant dans son sillon une voie lumineuse.

Ce soir la salle est pleine et les regards pétillant
sa voix comme un radeau emporte les rêveurs
sur un vaste océan, un vivier où frétillent
merveilles et beautés pour l'œil du voyageur.

Les elfes et les hommes assemblés pour ce soir
suspendus à son souffle et à ses gestes larges
partagent pour la nuit leur chants et leurs espoirs
emportés par la danse de la voix de ce mage.

Connaissez-vous l'histoire ? c'était il y a longtemps,
si longtemps que le temps en perd le souvenir…
Voulez-vous la savoir? Écoutez-donc, enfants :
écouter fait rêver, et rêver fait grandir !

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/quilliou_julie/un_soir_d_imladris.txt · Dernière modification: 26/04/2009 04:05 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017