La Passe du Sirion - Vivien Stocker

« Il a été raconté comment Turgon de Nevrast, guidé par Ulmo, découvrit la vallée cachée de Tumladen qui (comme on l'a su plus tard) se trouve à l'est du cours supérieur du Sirion, entourée de montagnes abruptes, et n'abrite nul être vivant sauf les aigles de Thorondor. Mais il existait un passage creusé sous les montagnes, dans les profondeurs obscures du monde, par les eaux qui se frayaient un chemin vers le lit du Sirion. Turgon découvrit ce passage, il se retrouva dans la plaine verdoyante au milieu des montagnes et il vit de ses yeux la colline de pierre dure et lisse qui se dressait comme une île, car jadis la vallée avait été un lac. Turgon sut alors qu'il avait trouvé l'endroit de ses rêves et il décida d'y construire une ville de beauté en souvenir de Tirion, celle qui couronnait Túna, puis il revint à Nevrast et y vécut paisiblement, non sans que son esprit ne soit sans cesse occupé par les moyens d'accomplir son projet. » - Le Silmarillion, Quenta Silmarillion.

La Passe du Sirion - Vivien Stocker

Mot de l'auteur

En crapahutant dans des gorges pyrénéennes, cette vue m'a fait me sentir comme Tuor ou Turgon, émergeant des profondeurs des Echoriath, les montagnes encerclantes de Gondolin et retrouvant la lumière du jour après son périple dans le passage souterrain amenant à la ville cachée.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
divertissements/vie/stocker_vivien/passe_du_sirion.txt · Dernière modification: 27/02/2017 18:20 par Lennie
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017