Fingolfin

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates1190 AA1) - 456 1A2)
5 - 456 1A : Roi des Noldor en Exil
RaceElfes
GroupeNoldor
Significationaucune : adaptation de Ñolofinwë (« Finwë sage » en quenya) aux sonorités du sindarin
Autres nomsÑolofinwë, Arakáno
PèreFinwë
MèreIndis
Frères et sœursFëanor, Findis, Lalwendë, Finarfin
EpouseAnairë
EnfantsFingon, Turgon, Argon, Aredhel
« Sous cette ombre, Fingolfin semblait comme une étoile, sa cotte de mailles était tissée d'argent, son bouclier d'azur était incrusté de cristaux, et Ringil, son épée qu'il brandit, brillait d'un éclair glacé. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 18

Fingolfin était le premier fils de Finwë et d'Indis. Comme son père, il est grand, brun (à la différence de son frère Finarfin) et fier3). Peu apprécié par Fëanor, il finit par s'opposer à lui mais évita l'affrontement. Lors du départ des Noldor pour la Terre du Milieu, il suivit Fëanor à contre-cœur. Quand ce dernier brûla les navires pour empêcher son demi-frère de traverser Belegaer, Fingolfin ne renonça pas et mena les siens à travers la terrible banquise d'Helcaraxë. Lorsqu'il posa enfin le pied en Terre du Milieu, son arrivée fut saluée par le premier lever du Soleil.

Blason de Fingolfin

Les armées de Fingolfin et de Fëanor évitèrent de justesse l'affrontement et se partagèrent le Beleriand à l'exception des terres que tenaient Thingol et Melian. Après un semblant de réconciliation, Fingolfin hérita de la royauté sur les Noldor de Beleriand, qui appartenait jusqu'alors à Maedhros, fils aîné de Fëanor. Il prit la direction du Siège d'Angband et s'établit dans le pays d'Hithlum. Pour marquer les retrouvailles et tenter d'effacer les rancunes, Fingolfin organisa, en l'an 20 du Premier Âge, une grande fête à Eithel Ivrin, aux sources du Narog, où tous furent conviés et qui resta longtemps dans les mémoires : Mereth Aderthad. Plus tard, après l'arrivée des Hommes, il conçut l'idée d'une attaque concertée de toutes les forces en présence contre Angband. Mais son projet n'aboutit pas, car beaucoup d'Elfes, bien installés, se croyaient à l'abri et refusèrent de s'engager dans un assaut meurtrier.

Fingolfin (© Anke Katrin Eissmann)

L'assaut vint finalement d'Angband, et les légions de Morgoth se déversèrent dans le Beleriand lors de Dagor Bragollach. Les Elfes et leurs alliés furent surpris et subirent une défaite écrasante. Fingolfin, croyant le Beleriand perdu, s'avança alors seul et provoqua Morgoth en duel. Il résista longtemps aux coups du Vala déchu, le blessant à sept reprises de son épée Ringil et lui tranchant le pied, mais il finit par être vaincu. Pourtant son corps ne fut pas laissé aux mains de l'Ennemi, car l'Aigle Thorondor vint le récupérer et le déposa sur les hauteurs entourant Gondolin, où Turgon fit dresser un cairn.

Note linguistique

Fingolfin
Languequenya « sindarisé »
Significationaucune

À sa naissance, Fingolfin avait été nommé Finwë par son père, qui avait agi de la même façon pour son fils aîné Fëanor. Par la suite, lorsque le caractère de Fingolfin fut mieux défini, il ajouta le préfixe Ñolo-, qui signifie « sage », et c'est sous le nom de Nolofinwë « Sage Finwë » que l'on connaissait Fingolfin en Valinor. Après le meurtre de Finwë, Fingolfin clama qu'il était seul roi des Noldor. Pour appuyer sa prétention, il ajouta devant son nom Ñolofinwë le nom Finwë, ce qui fit enrager Fëanor, et joua dans sa décision d'abandonner Fingolfin devant l'Helcaraxë. Par la suite, le quenya ayant été interdit par un édit d'Elu Thingol, Finwë Nolofinwë adapta son nom aux sonorités du sindarin, et cela donna Fingolfin, un nom qui n'avait aucun sens dans cette langue.
RéférenceThe Peoples of Middle-earth, p. 344

3) The Shibboleth of Fëanor, HoMe 12, p. 336.
 
encyclo/personnages/elfes/noldor/fingolfin.txt · Dernière modification: 05/06/2014 09:43 par Druss
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager