Tar-Aldarion

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates700 - 1098 2A
883 - 1075 2A : Sixième Roi de Númenor
RaceHommes
GroupeDúnedain de Númenor
Autres nomsAnardil
PèreTar-Meneldur
MèreAlmarian
Frères et sœursAilinel, Almiel
ÉpouseErendis
EnfantsTar-Ancalimë
« Aldarion, car tel est son nom dans tous les récits, se fit homme rapidement, et un homme de haute stature, fort et vigoureux d'esprit et de corps, blond de cheveux comme sa mère, prompt au rire et de cœur généreux, mais plus fier encore que son père, et jaloux de sa liberté. Tout jeune, il aima la Mer, et son esprit s'était tourné vers les arts de la navigation et de la construction des navires. » Contes et légendes inachevés : le Second Âge - Aldarion et Erendis

Sixième roi de Númenor, Tar-Aldarion fut un grand navigateur, héritant cette passion de son grand-père Vëantur, ancien capitaine des Vaisseaux du roi. Il fonda la célèbre et prestigieuse Guilde des Aventureux et entreprit nombre de voyages en Terre du Milieu à bord de ses navires, dont l'Eämbar, le Palarran ou l'Hirilondë. Cette passion des voyages désespérait son père Tar-Meneldur qui le pressa de se marier. Il finit par épouser Erendis, mais son caractère aventureux le poussait toujours plus vers la Terre du Milieu, au détriment de son épouse ; leurs querelles sont restées célèbres, notamment grâce au conte Indis i•Kiryamo qu'Elendil sauva de la Submersion de Númenor.

En 883 2A, Tar-Meneldur, inquiété par les nouvelles que lui envoya Gil-galad au sujet du réveil d'une intelligence néfaste dans l'est, décida d'abdiquer au profit de son fils, et Aldarion devint Roi de Númenor. Cependant, le nouveau roi ne put résister à la magie de la mer et fut le premier en exercice à quitter l'île. Il retourna fréquemment en Terre du Milieu où il avait fondé des ports et s'était lié d'amitié avec Gil-galad et Círdan. Ces derniers lui avaient enseigné maintes connaissances sur la navigation et la construction navale. Son cœur s'était détourné d'Erendis, mais celle-ci ne lui avait donné qu'une fille : Ancalimë. Son épouse espérait donc qu'il finirait par lui revenir, pour avoir un héritier mâle et perpétuer la lignée, mais Aldarion modifia l'ancienne loi de succession pour transmettre le spectre à sa fille en 1075 2A : elle devint la reine Tar-Ancalimë, première souveraine à exercer effectivement le pouvoir sur Númenor. Quant à lui, Aldarion repartit de nouveau dans l'un de ces derniers voyages et mourut en 1098 2A dans des circonstances qui ne sont pas précisées.


 
encyclo/personnages/hommes/2a/numenoreens/tar-aldarion.txt · Dernière modification: 20/04/2009 02:07 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014