Aragorn II

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates1er mars 2931 3A - 1er mars 120 4A
1er mai 3019 3A - 1er mars 120 4A : Roi du Royaume réunifié
RaceHommes
GroupeDúnedain du Nord
SignificationValeur royale ou Roi révéré (sindarin)
Autres nomsEstel, Thorongil, Grands-Pas, Elessar, Envinyatar, Telcontar
PèreArathorn II
MèreGilraen
ÉpouseArwen Undómiel
EnfantsEldarion, plusieurs filles
« Hommes de Gondor, écoutez maintenant l'Intendant de ce royaume ! Voyez ! Quelqu'un est venu enfin revendiquer la royauté. Voici Aragorn fils d'Arathorn, chef des Dúnedain d'Arnor, Capitaine de l'Armée de l'Ouest, porteur de l'Étoile du Nord, manieur de l'Épée Reforgée, victorieux au combat, dont les mains apportent la guérison, la Pierre Elfique, Elessar de la lignée de Valandil, fils d'Isildur, fils d'Elendil de Númenor. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 5


Aragorn II naquit le premier mars de l'année 2931 du Troisième Âge. Il était le fils d'Arathorn II, quinzième Chef des Dúnedain du Nord, et de Gilraen. Lorsqu'il eut deux ans, son père fut tué alors qu'il était allé combattre des Orques avec Elladan et Elrohir. Cette année-là (2933 3A), sa mère décida de l'emmener à Imladris pour l'élever avec Elrond. Son identité et son ascendance lui furent alors cachées, et il grandit loin des tracas du monde, sous le nom d'Estel, qu'Elrond lui avait donné.

Revenu à Imladris en 2951, à l'âge de vingt ans, et après avoir accompli maints exploits en compagnie des fils d'Elrond, celui-ci décida de lui révéler sa véritable identité, considérant qu'il était assez mûr pour l'apprendre. Il lui remit alors les tronçons de Narsil, l'épée de son ancêtre Elendil, et l'Anneau de Barahir, en conservant toutefois le Sceptre d'Annúminas. Peu de temps après, il fit la connaissance d'Arwen Undómiel, fille d'Elrond, et s'éprit d'elle, bien qu'elle lui restât inaccessible. La même année, il prit congé de sa mère et d'Elrond, et s'en fut de par le monde, combattant sans relâche Sauron et déjouant ses plans maléfiques pendant près de trente années. En 2956, il fit la connaissance de l'Istar Gandalf, et une étroite amitié naquit entre eux.

Elessar (© Anke Katrin Eissmann)

De 2957 à 2980, il se mit au service de Thengel, roi du Rohan, puis d'Ecthelion II, Intendant du Gondor, sous le nom de Thorongil. Pour eux, il accomplit de grandes choses, mais toujours avec discrétion, sans rechercher la gloire. Il acquit néanmoins une grande popularité au Gondor, et il réalisa en 2980 l'exploit de s'introduire aux Havres d'Umbar avec un nombre de navires restreint, et de causer de grands dégâts aux Corsaires, terrassant de son épée le Capitaine du Port. Pourtant, après ce fait d'éclat, Thorongil quitta le Gondor en secret, et nul ne sut où il était parti.

Il était en fait reparti pour Imladris pour s'y reposer quelques temps. Pourtant, sur le chemin, il fit un détour par la Lothlórien, où Galadriel l'autorisa à entrer. Là, il revit Arwen Undómiel, sa bien-aimée, et ils se promirent l'un à l'autre au sommet de Cerin Amroth. En gage de cet amour, il lui remit l'Anneau de Barahir, alors qu'elle se mit à lui fabriquer une bannière royale en prévision de jours meilleurs.

Mais cette entracte dans la vie de guerrier que menait Aragorn fut de courte durée. Très rapidement, il s'en fut à nouveau affronter les dangers de la Terre du Milieu. Ses années à parcourir le monde l'avaient fort aguerri, plus qu'aucun autre homme, et sa sagesse était qualifiée d'elfique par certains. Au fil des années, son cœur s'était endurci, son visage s'était fait plus sévère, et ses yeux gris étaient animés d'une flamme indescriptible qu'aucun regard ne pouvait soutenir. Et malgré sa grande taille et sa noble allure, il était maigre, aux cheveux toujours plus mouchetés de gris.

Elessar (© John Howe)

De 3001 à 3009, sur demande de Gandalf, Aragorn fouilla pendant près de huit longues années le Val d'Anduin dans le but de mettre la main sur Gollum avant que l'Ennemi ne le fasse et ne lui soutire des informations. Malheureusement, Gollum, qui s'était aventuré en Mordor, fut attrapé et torturé par Sauron qui lui extorqua ce qu'il savait à propos de l'Anneau. Aragorn ne put retrouver sa trace qu'en 3017, dans les Marais des Morts, et il le remit à la garde de Thranduil.

C’est en 3018, le 29 septembre, à Bree, qu'Aragorn apparut pour la première fois à Frodo et à ses compagnons. Sous le nom de Grands-Pas, il les informa du grand danger qui les menacait et veilla sur eux, les conduisant à Fondcombe sous sa protection. Il prit part au Conseil d'Elrond, le 25 octobre, et fut l'un des Neuf Marcheurs qui formèrent la Communauté de l'Anneau. C'est pendant ce séjour à Imladris que fut reforgée Narsil, l'antique épée d'Elendil, qu'Aragorn rebaptisa Andúril, Flamme de l'Ouest.

Aragorn (© Anke Katrin Eissmann)

Après la chute de Gandalf face au Balrog de la Moria, Aragorn mena ses compagnons en Lothlórien, auprès de la Dame Galadriel et du Seigneur Celeborn. Ils y trouvèrent refuge et repos pendant un mois, du 17 janvier au 16 février 3019. Après la dissolution de la Communauté, Aragorn décida de poursuivre, avec ses compagnons Legolas et Gimli, les Uruks qui avaient enlevé Merry et Pippin pour les amener en Isengard. En lisière de la forêt de Fangorn, ils retrouvèrent Gandalf, devenu le Blanc. Tous les quatre s'en furent pour Edoras prévenir le roi Théoden du danger, et Aragorn combattit au Gouffre de Helm à ses côtés (3-4 mars).

Les Rohirrim eurent beau sortir victorieux de cette grande bataille, l'Ombre de Sauron se faisait de plus en plus présente, et alors que Théoden réunissait ses armées pour aller porter secours au Gondor, Aragorn s'en fut par les Chemins des Morts avec la Compagnie Grise jusqu'à la Pierre d'Erech pour rallier à sa cause l'Armée des Morts qui avaient trahi son aïeul Isildur. Avec leur aide, Aragorn vainquit les Corsaires d'Umbar qui remontaient l'Anduin en direction de Minas Tirith, et accompagné de guerriers du Lebennin et des régions alentours qui étaient venus gonfler ses rangs, il fit voile vers la Cité Blanche à bord des navires des Pirates pour porter secours au Gondor. Le 15 mars 3019 eut lieu la Bataille des Champs du Pelennor. Alors que les armées du Mordor étaient sur le point de vaincre, les navires d'Umbar, que les Orques attendaient impatiemment en renfort pour écraser leurs ennemis, accostèrent, avec à leur tête un vaisseau portant la bannière des Rois du Gondor. Ainsi débarquèrent les Dúnedain du Nord au cœur de la bataille. Grâce à eux, la victoire fut acquise, mais au prix de nombreux sacrifices, car les Orientaux et les Haradrim leur résistèrent vaillamment et farouchement.

Après avoir repoussé l'assaut venu de la Terre Noire, Aragorn décida, lors d'un entretien avec les Capitaines de l'Ouest, de faire route vers la Porte Noire à la tête d'une Armée de l'Ouest dans un seul et unique but : attirer l'attention de Sauron loin de l'Orodruin, pour donner une chance à Frodo et Sam de détruire l'Anneau Unique. Cela réussit à merveille : au moment le plus désespéré de la Bataille de la Morannon, l'Unique fut précipité dans les flammes de la Montagne du Destin, entraînant la chute de Sauron et la débâcle de ses armées.

Après cela, Aragorn retourna à Minas Tirith où il fut couronné roi du Royaume réunifié d'Arnor et de Gondor le 1er mai, à l'âge de 88 ans, sous le nom d'Elessar, la Pierre Elfique, de la maison de Telcontar. Et au Mitan de l'Année, il épousa Arwen Undómiel en présence de nombreux invités. Aragorn II mourut en 120 4A, après 122 ans de règne, à l'âge de 210 ans, laissant son fils Eldarion lui succéder. Comme ses prédécesseurs sur le trône du Gondor, il fut inhumé dans la Maison des Rois de Rath Dínen, la Rue du Silence, à Minas Tirith.

Ascendance d'Aragorn II

Cliquez dessus pour agrandir

Note linguistique

Aragorn
Languesindarin
SignificationValeur royale

Dans une lettre tardive (datée du 17 décembre 1972), Tolkien réfute la possibilité que le nom Aragorn puisse contenir l'élément orn (« arbre » en sindarin), sans donner pour autant d'étymologie du nom, disant que « les noms de la lignée de l'Arthedain sont particuliers à plusieurs égards ; et plusieurs, bien que de forme s[indarine], ne sont pas faciles à interpréter. Mais cela demanderait plus de documents historiques et linguistiques sur le s[indarin] qu'il n'en existe […] pour les expliquer ».

Une explication du nom Aragorn apparaît dans une note déchirée écrite de manière peu lisible, qui fait partie des brouillons de l'appendice A au Seigneur des Anneaux (datant donc des années 1950) : Tolkien y donne « Valeur Royale » comme signification de ce nom. Une grande croix y est aussi inscrite, sans qu'on puisse déterminer si elle s'applique à la totalité de la note (auquel cas cette étymologie aurait été rejetée) ou à une partie seulement.

Une autre possibilité apparaît dans le texte Words, Phrases and Passages in The Lord of the Rings, dans lequel Ara(n)gorn est dit signifier « roi révéré ».
RéférenceLettres, p. 426
The Peoples of Middle-earth, p. xii
Parma Eldalamberon n° 17, p. 31

Voir aussi sur Tolkiendil

 
encyclo/personnages/hommes/3a/dunedain/dunedain_du_nord/aragorn_ii.txt · Dernière modification: 21/01/2011 01:07 par Láþspell
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager