Nauglamír

CréateursNains des Montagnes Bleues
SignificationJoyau des Nains (sindarin)
« Et ils firent aussi pour lui le Nauglamír, le Collier des Nains, la plus célèbre des œuvres qu'ils accomplirent jadis. Un collier d'or, où étaient serties d'innombrables pierres de Valinor, qui avait le pouvoir de reposer sur celui qui le portait aussi légèrement qu'un fil de lin et de garder la même élégance et la même grâce sur tout le monde. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 22

Le Nauglamír fut créé par les artisans des Montagnes Bleues, sans doute de Nogrod, pour Finrod Felagund ; il fut serti de pierres de Valinor, présents de Finrod aux Nains qui avaient creusé Nargothrond. C'était le chef-d'œuvre des Nains, et sa renommée était très grande. Après la chute de Nargothrond, Húrin Thalion s'y rendit, et parmi tous les trésors de ce palais, il n'en prit qu'un seul, le Nauglamír. Il se rendit ensuite à Menegroth, où il l'offrit à Elu Thingol, puis partit pour ne plus jamais être revu sur la Terre du Milieu.

Thingol contempla longuement le bijou et décida d'y faire sertir le Silmaril qui était en sa possession, ramené par Beren et Lúthien. Il fit appel aux artisans de Nogrod, et leur demanda de mêler le chef-d'œuvre des Elfes à celui des Nains. Mais ces derniers, attirés par l'éclat du Silmaril et désireux de reprendre le Nauglamír, refusèrent de rendre le joyau une fois le travail terminé, déclarant que Thingol l'avait acquis illégitimement. Ils le tuèrent et s'enfuirent. Mais les Elfes rattrapèrent les Nains, les tuèrent presque tous, et reprirent le Nauglamír. Il fut rendu à Melian, qui le confia à Mablung à l'intention de Beren et Lúthien. Mais les Nains de Nogrod, malgré le refus de leurs frères de Belegost de les aider, partirent en guerre contre Doriath, et mirent Menegroth à sac. Ils s'emparèrent des trésors qu'il renfermait, et Mablung fut tué. Ces mêmes Nains rentrant vers les Montagnes Bleues, furent attaqués par des Laiquendi et des Ents menés par Beren, et ils furent exterminés jusqu'au dernier. Lúthien porta alors le collier, et on dit que l'île de Tol Galen, qui était leur royaume, prit alors une beauté comparable à celle de Valinor. Mais il est aussi dit que la beauté de Lúthien, et l'éclat du Silmaril reflété par le Nauglamír étaient si puissants que le joyau hâta la mort du couple mortel.

Leur fils Dior Eluchil, nouveau roi de Doriath, reçut alors le joyau. Lors de la chute de Doriath, sa fille, Elwing, réussit à fuir avec. Et c'est avec ce joyau autour du cou, qu'elle rejoignit son époux Eärendil sous la forme d'un grand oiseau blanc. Eärendil porta alors le Silmaril sur son front, et il lui ouvrit le passage vers Valinor. Depuis, il vogue dans les cieux sur son navire Vingilot.


 
encyclo/artefacts/bijoux/nauglamir.txt · Dernière modification: 31/03/2009 04:09 par amra
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager