Guerre du Gondor contre les Gens des Chariots

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates1851 - 1944 3A
Forces en présenceinfanterie du Gondor, cavalerie Hommes du Nord

Gens-des-Chariots (alliés au Khand et aux Haradrim en 1944 3A)

Les premières incursions des Gens-des-Chariots remontent à 1851 3A. Ils venaient des régions lointaines de Rhûn, et cherchaient à étendre leurs territoires. En 1856, le roi du Gondor Narmacil II et ses alliés Hommes du Nord engagèrent les premiers combats contre les Gens-des-Chariots dans les plaines au sud de la Forêt Noire. Cette Bataille des Plaines fut une défaite retentissante pour le Gondor, dont le roi mourut au combat. Le Rhovanion fut alors conquis par les Gens-des-Chariots, et le Gondor perdit ses territoires orientaux.

Après une période de calme, Calimehtar (homonymes), fils de Narmacil II, à la faveur d'une révolte des prisonniers Hommes du Nord au Rhovanion, vengea son père en remportant une grande victoire dans la plaine de Dagorlad en 1899 3A. Victoire non décisive, car les Gens-des-Chariots, hors d'atteinte des armées du Gondor dans les lointaines contrées à l'est de la mer de Rhûn, se reconstituèrent et nouèrent de nouvelles alliances, notamment avec le Khand.

Dès 1936, les Gens-des-Chariots du Rhovanion se réorganisèrent avec des troupes fraîches venues de l'est. Mais la puissance du Gondor, elle, avait considérablement diminué. Le roi Ondoher constitua sagement deux armées, car les Haradrim et les habitants du Khand se préparaient aussi à la guerre. Il prit le commandement de l'armée du nord et, en 1944, il remonta vers le nord à travers l'Ithilien. Il déploya son armée sur la plaine de Dagorlad mais l'histoire ne se renouvela pas. Les Gens-des-Chariots avaient rassemblé une puissante armée sur les rives sud de la mer de Rhûn, renforcée par leurs parents du Rhovanion et leurs nouveaux alliés du Khand. Ils s'étaient mis en route à marche forcée vers le Gondor et surprirent les armées du roi Ondoher. Le choc fut terrible, le roi et ses deux fils furent tués. Les soldats du Gondor se débandèrent et s'enfuirent jusqu'aux Marais des Morts.

Minothar, cousin du roi, assura alors le commandement, réorganisant rapidement son armée pour s'installer en position défensive. L'attaque principale des Gens-des-Chariots tarda et ce qui devait être un triomphe fut en fait le début de leur perte. Grisés par leur première victoire, ils négligèrent les forces du Gondor et oublièrent leurs plans initiaux. Ils s'engagèrent en nombre dans l'Ithilien et y stoppèrent leur progression. Un grand banquet fut alors organisé pour fêter la défaite du Gondor.

Mais Eärnil, capitaine de l'armée du Sud, après avoir vaincu le Harad, rallia les débris de l'armée du nord et aidé des combattants de l'Éothéod, tomba sur le camp principal des Gens-des-Chariots. Ce fut un carnage et le camp fut ravagé. Cette victoire fut appelée la Bataille du Camp et elle mit fin à la guerre qui opposait le Gondor et les Gens-des-Chariots.


 
encyclo/evenements/3a/guerres/guerre_du_gondor_contre_les_gens-des-chariots.txt · Dernière modification: 01/08/2010 10:43 par elendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager