telerin

SignificationLangue des Teleri
En quenyalindárin, lindalambë (« Langue des chanteurs »)1)

Le telerin était le nom donné en quenya à la langue parlée par les Falmari, Teleri d'Aman vivant à Alqualondë. Ceux-ci ne la considéraient pas comme un simple dialecte du quenya ; ils donnaient à leur langue le nom de lindárin ou lindalambë2), et se nommaient eux-mêmes Lindai « Chanteurs » (q. Lindar).3) Ce nom dérivait de l'ancienne appelation du Troisième Clan avant le départ des Eldar pour la Grande Marche. La légende de L'Éveil des Quendi rapporte en effet à leur sujet qu'ils « chantèrent avant de pouvoir parler avec des mots. »4) Les Falmari éprouvaient d'ailleurs assez peu d'intérêt pour les connaissances linguistiques, un domaine d'étude qu'ils laissaient volontiers aux Ñoldor5).

Le telerin commun, dérivé du quendien primitif parlé à Cuiviénen, semble avoir commencé à se différencier de la langue des deux autres Clans avant même leur départ pour Valinor.6) Toutefois, la différenciation s'accentua à cause de la lenteur de la progression du Troisième Clan durant la Grande Marche vers l'Ouest, puis de leur séjour prolongé en Beleriand à la recherche d'Elwë.7) Lorsque la majeure partie des Teleri embarqua enfin sur l'île qui devait les mener à Valinor, ceux qui restèrent en Beleriand furent séparés de leurs proches parents, et leur langue évolua indépendamment. Affectée par l'impermanence des choses en-dehors du Royaume Béni, elle changea plus rapidement que le telerin d'Aman, et fut plus tard connue sous le nom de sindarin.8)

En dépit de leur long éloignement, le telerin d'Aman et le quenya possédaient des structures syntaxiques assez similaires, bien que l'évolution phonétique des deux langues ait été légèrement différente. Les Teleri (comme les Vanyar) avaient ainsi conservé l'usage du þ, qui avait presque disparu du parler ñoldorin à l'époque de l'Exil au profit du s.9) Mais les différences restaient suffisamment mineures pour que les deux langues demeurent mutuellement intelligibles. Par exemple, la forme telerine de la salutation utilisée par Frodo lors de sa rencontre avec Gildor Inglorion aurait été : « El sila lumena vomentienguo. »10) Parmi les deux peuples, nombreux étaient ceux qui pouvaient parler la langue de l'autre. Plusieurs mots telerins passèrent même dans l'usage courant en quenya, allant parfois jusqu'à supplanter le terme original, comme ce fut le cas pour le telerin telpë « argent », largement préféré au quenya tyelpë.11)

Voir aussi sur Tolkiendil

8) La Route perdue, p. 221-222
10) The War of the Jewels, p. 407 ; cf. Le Seigneur des Anneaux, Livre I, chap. 3 : « Elen síla lúmenn' omentielvo., une étoile brille sur l'heure de notre rencontre. »
11) UT, p. 346-347 ; PM, p. 356
 
encyclo/langues/telerin.txt · Dernière modification: 19/02/2012 17:01 par Elendil
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014