Idril

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

RaceElfes
GroupeNoldor
Significationaucune : sindarisation de son nom quenya Itaril
En quenyaItaril
En vieil anglaisIdeshild Silfrenfót1)
Autres nomsCelebrindal
PèreTurgon
MèreElenwë
ÉpouxTuor
EnfantsEärendil
« Mais la plus belle encore de toutes les merveilles de Gondolin était Idril, la fille de Turgon, celle qu'on appela Celebrindal, la Fille au Pied d'Argent, dont les cheveux étaient du même or que Laurelin avant la venue de Melkor. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 15

Idril était la seule enfant de Turgon, roi de Gondolin. Née en Valinor, elle suivit ses parents et les gens de Fingolfin en exil et participa à la traversée de l'Helcaraxë durant laquelle mourut sa mère, Elenwë. Au Beleriand, elle vécut tout d'abord en Nevrast, puis suivit son père à Gondolin, allant et dansant pieds nus dans les allées de la Cité Cachée, ce qui lui valut son surnom de Celebrindal.

Blason d'Idril

Lorsque Eöl entra dans la Cité Cachée et tua par accident son épouse Aredhel, la tante d'Idril, celle-ci implora la clémence du roi, mais Turgon, impitoyable, fit mettre à mort Eöl. Cet événement fit perdre à Idril la confiance qu'elle avait dans le peuple de Gondolin, qui approuva unanimement la décision du Roi. Le fils d'Eöl, Maeglin, demeura à Gondolin et tomba amoureux d'Idril, mais elle ne l'aimait pas, pressentant que sa venue n'augurait rien de bon pour la Cité Cachée.

Idril tomba par la suite amoureuse de Tuor, messager humain envoyé par Ulmo pour prévenir Turgon que Gondolin ne pourrait tenir éternellement contre Morgoth. Ils se marièrent en l'an 502 du Premier Âge, et leur fils Eärendil naquit l'année suivante. La jalousie de Maeglin alla croissante, et Idril, inquiète, fit préparer un passage secret souterrain permettant de quitter la Cité sans encombre, dont elle tint l'existence secrète. Cette prévoyance se révéla payante, car quelques années plus tard, Maeglin trahit Gondolin à Morgoth en échange de la souveraineté sur la ville et de la main d'Idril.

Idril (© Catherine Karina Chmiel)

Lorsque la ville fut attaquée, en 510 1A, Maeglin s'empara d'Idril et de son fils, qu'il voulait jeter par-dessus les remparts, mais Tuor l'en empêcha et le tua. Idril et lui menèrent alors autant d'Eldar qu'ils le purent par le passage secret et fuirent Gondolin. Ils descendirent le Sirion, où le pouvoir d'Ulmo était encore puissant, et s'établirent à Nan-tathren, puis aux Bouches du Sirion. Là, l'appel de la Mer finit par reprendre Tuor, et en 530 1A, il fit voile vers l'ouest avec son épouse à bord de l'Eärrámë, vers un sort que nul ne connaît.


 
encyclo/personnages/elfes/noldor/idril.txt · Dernière modification: 14/02/2009 23:49 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014