Isildur

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates3209 2A - 2 3A
3320 2A - 2 3A : Roi du Gondor
3441 2A - 2 3A : Roi du Gondor et de l'Arnor
RaceHommes
GroupeDúnedain de Númenor
PèreElendil
FrèresAnárion
EnfantsElendur, Aratan, Ciryon, Valandil
« Isildur prit vers l'ouest, et retirant l'Anneau du sachet fixé à son cou sur une chaînette, il le passa à son doigt avec un hurlement de douleur - et depuis lors jamais plus ne fut vu en la Terre du Milieu. » Contes et légendes inachevés : le Troisième Âge - Le désastre des Champs d'Iris

Né à Númenor, Isildur fit partie des Fidèles aux Valar : lorsque Sauron fit brûler Nimloth, il en récupéra un fruit au péril de sa vie. Après la Submersion de Númenor, il gagna la Terre du Milieu dans trois bateaux. Il amenait avec lui une pousse de Nimloth, symbole de l'amitié éternelle entre les Hommes de Númenor et les Valar. Isildur et et son frère Anárion accostèrent à Pelargir et fondèrent le Royaume de Gondor en 3220 2A, sous la suzeraineté de leur père, Elendil. Isildur devint le Seigneur de Minas Ithil qu'il fonda en Ithilien, sur le flanc de l'Ephel Dúath.

Neuf ans plus tard, Sauron s'agita de nouveau : il prit Minas Ithil et brûla l'Arbre Blanc. Isildur s'échappa au fil de l'Anduin et alla retrouver Elendil dans le nord, tandis qu'Anárion défendait Minas Anor et Osgiliath. Face à Sauron fut conclue la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes. Lors du siège qui suivit la Bataille de Dagorlad, Elendil et Gil-galad moururent au combat, et Narsil fut brisée, mais Isildur trancha le doigt de Sauron qui portait l'Anneau. Le Maia disparut, marquant la fin du Second Âge. Elrond conseilla à Isildur de jeter l'Anneau dans les tréfonds de l'Orodruin, mais celui-ci refusa, car c'était pour lui un trophée, symbole d'un père et d'un frère vengés.

Isildur mort (© Anke Katrin Eissmann)

En la seconde année du Troisième Âge, Isildur replanta une graine de l'Arbre Blanc à Minas Anor. Il se languissait de son épouse et de son plus jeune fils, et partit donc vers le nord, avec l'Anneau, l'Elendilmir et les tronçons de Narsil. Mais, à mi-chemin, l'escorte fut assaillie par une bande d'Orques dans les Champs d'Iris. Isildur confia Narsil à Ohtar, un écuyer, qui s'enfuit vers Imladris. Lors de l'affrontement, les fils d'Isildur tombèrent successivement, et Elendur conjura son père de partir avec le précieux anneau. Isildur s'échappa aussi vite qu'il le put, mais lorsqu'il traversa l'Anduin, l'Anneau le trahit et lui glissa du doigt. Redevenu visible et debout près de la rive, il fut tué par les flèches empoisonnées de sentinelles Orques. On ne sait pas ce qu'il advint de son corps, mais bien plus tard, on retrouva l'Elendilmir à Orthanc. Ce ne fut toutefois pas Saruman qui retrouva l'Anneau Unique, dénommé par la suite Fléau d'Isildur.


 
encyclo/personnages/hommes/2a/numenoreens/isildur.txt · Dernière modification: 16/02/2009 00:50 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014