Ents

SignificationGéant (rohanais)
Autres nomsOnodrim
Voir aussiEnts-femmes, Entures
« Il y a donc quelque chose de vrai dans les anciennes légendes sur les habitants des forêts profondes et les gardiens géants des arbres ? Y a-t-il encore des Ents au monde ? Je croyais que ce n'était qu'un souvenir des jours anciens, si même ils représentaient autre chose qu'une simple légende de Rohan. » Le Seigneur des Anneaux - Livre III - Chapitre 5

Nom donné par les Rohirrim aux Onodrim. Les Ents furent créés par Ilúvatar à l'initiative de Yavanna. Ils étaient les Bergers des Arbres, ceux qui protégeaient les olvar, et dont la juste colère était redoutée. Leur première intervention certaine remonte à la Bataille de Sarn Athrad, durant laquelle ils emportèrent les Nains survivants, que nul ne revit jamais. Les Ents n'étaient plus très nombreux à l'époque de la Guerre de l'Anneau, car les femmes Ents avaient disparu depuis la fin du Second Âge. Les trois plus anciens Ents vivant alors en Terre du Milieu étaient connus sous les noms de Sylvebarbe (ou Fangorn), Bouclefeuilles (ou Finglas) et Peaurude (ou Fladrif). Sylvebarbe était le gardien éponyme de la forêt de Fangorn, et c'est en s'égarant dans cette forêt que Merry et Pippin firent sa connaissance.

Orthanc attaquée par les Ents (© John Howe)

Les Ents étaient eux-mêmes des végétaux semblables à des arbres et dotés de la parole ainsi que de la capacité de se mouvoir. Ils étaient plutôt lents, tant à la réflexion qu'à la colère, et semblaient parfois touchés par la léthargie, certains devenant alors « arbresques ». De toutes les races, ce sont les Elfes qu'ils appréciaient le plus pour leurs langues mais surtout pour leur grand respect et leur grand amour de tout ce qui pousse. Leurs pires ennemis étaient sans conteste les Orques, bien que Saruman le Multicolore ait eu à subir la plus grande révolte jamais menée par les Ents. Leur langue était sonore, lente, répétitive et agglutinante. Elle ne pouvait être prononcée correctement que par eux seuls. Ils appréciaient particulièrement la langue des Hauts-Elfes dont Sylvebarbe parlait une variété dialectale : le quenya entique.

Note linguistique

Ents
Languerohanais
SignificationLe terme Ent, présenté comme issu du rohanais, est en réalité un terme vieil anglais signifiant « géant, monstre ».
RéférencesLettres, p. 208 (n° 157)

Voir aussi sur Tolkiendil

 
encyclo/peuples/ents/ents.txt · Dernière modification: 17/02/2014 11:43 par Incanus
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
// Copyright Tolkiendil echo "Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-".date("Y")."
";