Peuple de Durin

RaceNains
Autre nomLongues-Barbes
En anglaisDurin's Folk
« Il faudra que le monde subisse de grands changements et que s'érige un pouvoir autre que le nôtre avant que le Peuple de Durin puisse de nouveau occuper la Moria. » Le Seigneur des Anneaux - Appendice A


Le Peuple de Durin était l'aîné et le plus grand des sept peuples des Nains. Descendant de Durin Ier, sa demeure ancestrale était Khazad-dûm, creusée sous les Monts Brumeux. Ainsi, au cours du Premier Âge, il se préoccupa peu des guerres du Beleriand, étendant sa domination sur l'est des Monts Brumeux, les Montagnes Grises et les Monts du Fer et nouant une forte alliance avec les Hommes du Rhovanion. Au Second Âge, ils prospérèrent, exploitant le Mithril de leurs mines et ayant d'excellentes relations avec les Noldor d'Eregion, Khazad-dûm se développant toujours de plus en plus.

Mais au Troisième Âge, en 1980 3A, les Nains durent quitter leur cité, ayant éveillé un Balrog enfermé depuis des siècles dans les racines des montagnes. Le Peuple de Durin devint alors un peuple exilé et éparpillé, dans les Monts du Fer, les Montagnes Grises, d'où ils furent chassés par les Dragons, Erebor, que Smaug pilla, ou les Montagnes Bleues. Après la mort de Smaug et la Bataille des Cinq Armées, en 2941 3A, le Peuple de Durin vint se réinstaller en nombre à Erebor.

Le Peuple de Durin était dirigé par un roi, héritier direct de Durin Ier, qui détenait le plus puissant des Sept Anneaux des Nains, c'est pourquoi il fut plus particulièrement pourchassé par Sauron. Il est dit aussi que Durin Trompe-la-Mort se réincarnerait sept fois, la dernière annonçant la fin de la lignée de Durin.

Généalogie du Peuple de Durin

Cliquez dessus pour agrandir


 
encyclo/peuples/nains/peuple_de_durin.txt · Dernière modification: 05/04/2009 03:26 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014