Bataille de Fornost

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

« Au même instant survint Glorfindel, le Seigneur Elfe, commandant les forces de Fondcombe ; et si complète fut la défaite de l'Angmar, qu'il ne demeura à l'ouest des Monts ni Homme ni Orque de ce royaume. » Le Seigneur des Anneaux - Appendice A

Après la prise de Fornost et la mort d'Arvedui en l'an 1974 du Troisième Âge, le Royaume du Nord était totalement détruit et le Roi-Sorcier d'Angmar semblait totalement invincible. Cependant, les messages demandant de l'aide envoyés au Gondor n'avaient pas été vains : le prince Eärnur, fils du roi Eärnil II, débarqua aux Havres Gris l'année suivante à la tête d'une importante armée, composée surtout de fantassins mais aussi de cavaliers du Rhovanion. À ces renforts, Círdan adjoignit un important contingent d'Elfes du Lindon, et l'armée se mit en marche vers le nord.

Le Roi-Sorcier préféra prendre les devants et, alors que l'armée d'Eärnur se trouvait entre les Collines d'Evendim et les Hauts du Nord, l'armée d'Angmar jaillit de ces derniers et fondit sur les Dúnedain et les Elfes. Cependant, l'avantage tourna très vite en défaveur du Roi-Sorcier ; et lorsque les cavaliers ennemis surgirent du nord (ceux-ci ayant contourné les Collines d'Evendim), son armée fut forcée de fuir vers Carn Dûm.

Toutefois, avant qu'il n'ait pu atteindre ses terres d'Angmar, il fut rattrapé par la cavalerie adverse et, au même moment, par les Elfes de Fondcombe, menés par Glorfindel. Prise entre deux feux, l'armée d'Orques et d'Hommes fut totalement détruite. Mais lorsque le Roi-Sorcier apparut, tout vêtu de noir, il fondit droit sur Eärnur, et celui-ci aurait fait face si son cheval ne s'était dérobé et avait fui, emportant son cavalier.

Le Roi-Sorcier se croyait triomphant : c'était compter sans Glorfindel, qui réussit à le faire fuir, alors que la nuit tombait ; et nul ne put savoir où il s'était échappé. C'est alors que Glorfindel prophétisa que le chef des Nazgûl ne serait pas tué de main d'homme.

Malgré la victoire écrasante des Elfes et des Dúnedain, le Roi-Sorcier avait accompli la mission que lui avait confiée Sauron : détruire le Royaume du Nord. De plus, Eärnur s'était attiré la haine de cet ennemi implacable ; haine qui devait mener à la fin de la lignée des Rois du Gondor.


 
encyclo/evenements/3a/guerres/bataille_de_fornost.txt · Dernière modification: 18/01/2009 18:19 (modification externe)
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014