Bataille des Champs du Pelennor

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates15 mars 3019 3A
LieuPelennor
En anglaisBattle of the Pelennor Fields
Forces en présenceDúnedain du Gondor (Imrahil)
Rohirrim (Théoden puis Éomer)
Rôdeurs (Aragorn)
contre
Orques, Trolls, Variags, Orientaux, Haradrim (Roi-Sorcier puis Gothmog)
« La disposition d'Éomer s'était à présent durcie et sa pensée était redevenue claire. Il fit sonner les cors pour rallier à sa bannière les hommes qui pouvaient y parvenir; car il pensait à faire pour finir un grand mur de boucliers, de tenir, de combattre là à pied jusqu'au dernier homme et accomplir dans les Champs du Pelennor des exploits dignes d'être chantés, bien que nul ne dût rester dans l'Ouest pour se souvenir du dernier Roi de la Marche. Il gagna donc à cheval une butte verte, où il planta sa bannière, et le Cheval Blanc flotta dans le vent. » Le Seigneur des Anneaux - Livre V - Chapitre 6

Au matin du 15 mars 3019 3A, Minas Tirith se trouvait dans une position très critique : encerclée par les forces du Mordor, ses portes venaient d'être enfoncées par le Roi-Sorcier, et seul Gandalf se dressait entre lui et la ville. Cependant, c'est à ce moment-là qu'arrivèrent du nord les troupes des Rohirrim, forçant le Roi-Sorcier à repartir au combat et débutant la bataille des Champs du Pelennor, appelée ainsi car elle se disputa sur les terres encloses dans le Rammas Echor, que l'on appelait Pelennor.

Les Rohirrim dévalèrent du nord, mettant à bas les machines de siège de l'ennemi et dispersant les Orques qui les maniaient, avant d'aller à la rencontre de la cavalerie des Haradrim, qu'ils mirent en déroute sans trop de problèmes, et le roi Théoden tua le chef des Suderons. C'est le moment que choisit le Roi-Sorcier pour fondre sur lui et le tuer, mais il fut à son tour occis par Éowyn et Merry.

Des renforts arrivèrent alors de l'est et du sud, dont les terribles Mûmakil ; Éomer réorganisa rapidement ses cavaliers tandis qu'Imrahil de Dol Amroth effectuait une sortie hors de la ville, repoussant les troupes du Mordor qui tenaient les portes. Éomer découvrit alors le corps de sa sœur évanouie, et, à moitié fou, fonça sur les renforts des Haradrim, aidé en cela par la cavalerie du Gondor, menée par Imrahil. Alors que la cavalerie tentait de défaire les puissants Mûmakil, Gothmog, lieutenant de Morgul, jeta ses dernières forces dans la bataille : des Orientaux, des Variags et d'autres Haradrim vinrent ainsi renforcer les troupes du Mordor, et le Gondor était sur le point d'être défait.

A ce moment-là apparurent sur le fleuve les voiles noires des Pirates d'Umbar, attendues avec impatience par les Orques afin d'achever leurs ennemis ; mais leur espoir fut déçu, car le vaisseau de tête arboraient la bannière des Rois du Gondor. Des navires descendit Aragorn, à la tête d'une troupe importante de Dúnedain du Gondor et de Rôdeurs. Les Orques de Sauron, décontenancés, perdirent du terrain et finirent par être repoussés, mais les Orientaux et les Haradrim luttèrent farouchement et jusqu'à la mort, et ce n'est qu'au coucher du Soleil que le Pelennor fut libéré.

Première grande confrontation entre les deux principaux protagonistes de la Guerre de l'Anneau, la bataille des Champs du Pelennor se solda par une victoire éclatante du Gondor, mais visiblement destinée à être sans lendemain, tant la puissance du Mordor semblait insurmontable. Cependant, toute la malice de Sauron visant à la destruction du Mordor, cette guerre permit à Frodo Sacquet d'atteindre l'Orodruin.


 
encyclo/evenements/3a/guerres/bataille_des_champs_du_pelennor.txt · Dernière modification: 18/01/2009 18:19 (modification externe)
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014