Ladros

LieuDorthonion
SignificationPlaine de l'écume (?) (sindarin)
« Chasseurs chassés, tueurs tués
Gorgol le Boucher égorgé,
piège en Ladros, Drûn en feu,
trente morts les yeux vitreux
en un combat, en vils roquets
les loups de Sauron glapissaient.
1)
Les Lais du Beleriand - Partie IV, chapitre 3

La région de Ladros se situait au Nord-Est de Dorthonion2)3)4) et faisait à l'origine partie des terres gouvernées par les fils de Finarfin. En 410 PA5), elle fut donnée en apanage aux gens de la Maison de Bëor, alors gouvernés par Boromir, fils de Boron et petit-fils de Bëor le Jeune.6) Elle resta sous l'autorité de la Première Maison des Edain pendant trois générations. Après la Dagor Bragollach, lorsque l'ensemble du Dorthonion fut envahit par les armées de Morgoth, les derniers survivants ne s'étant pas encore enfuis furent contraints de prendre refuge dans les hautes terres du Dorthonion méridional, sous la gouverne de Barahir.7) Le dernier seigneur légitime de Ladros à avoir foulé ses terres fut Beren, qui harcela les Orques de la région après la mort de son père, avant d'être contraint de s'enfuir vers le sud.8)9)

Tarn Aelin (© Ted Nasmith)

On notera cependant que Túrin est une fois nommé « héritier de Dor-lómin et Ladros » au cours de sa jeunesse10)11), ce qui semble contradictoire, car tant Beren que Dior étaient encore vivants à cette époque. Il semble que ce passage se place du point de vue de Morwen et de son fils, qui ignoraient sans doute la résurrection de Beren après son combat contre Carcharoth.

Le nom Ladros n'est nulle part expliqué par Tolkien. On constate néanmoins que le premier élément qui le compose, lad-, semble dériver du radical LAT- des Étym., qui donna le noldorin lhaden, pl. lhedin « plaine, plat, ouvert, dégagé » (qui apparaîtraient en sindarin sous la forme laden, pl. ledin) ou de sa variante LAD-, à l'origine du nom Lothlann « vaste et vide ».

Le deuxième élément pourrait être apparenté au suffixe -ros que l'on voit notamment dans le nom Elros et qui signifie « écume ». Ce nom pourrait être tiré du fait que les terres de Ladros étaient en contrebas des masses montagneuses du Dorthonion, peu au-dessus du niveau d'Ard-galen. Il est possible qu'elles aient été couvertes de la même herbe « riche et verte »12) qu'Ard-galen, donnant ainsi une impression d'« écumer », par contraste avec les landes rocheuses du sud de Dorthonion.


1) Version originale, avec traduction littérale en regard :
The Lay of Leithian recommenced Traduction
Of hunters hunted, slayers slain
they sang, of Gorgol the Butcher hewn,
of ambush in Ladros, fire in Drûn,
of thirty in one battle dead,
of wolves that yelped like curs and fled,
yea, Sauron himself with wound in hand.
De chasseurs chassés, de tueurs tués
ils chantaient, de Gorgol le Boucher abattu,
d'embûche à Ladros, de feu en Drûn,
de trente morts en une bataille,
de loups qui gémissaient comme des corniauds et fuyaient,
oui, Sauron lui-même une blessure à la main.
2) Silm., App.
3) EdH, App.
4) UT, p. 580
5) WJ, p. 228-229
6) WJ, p. 224
7) , 8) Silm., chap. 19
9) LdB, Partie III, chap. 2
10) EdH, chap. 4
11) UT, p. 91
12) Silm., chap. 17
 
encyclo/geographie/regions/beleriand/ladros.txt · Dernière modification: 25/11/2010 09:52 par zelphalya
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
// Copyright Tolkiendil echo "Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-".date("Y")."
";