Doriath

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates1152 AA1) - 503 1A2)
504 1A - 507 1A3)
CapitaleMenegroth
DirigeantElu Thingol et Melian, Dior Eluchíl
SignificationPays Clôturé (sindarin)
Autres nomsEglador
En vieil anglaisÉaland, Folgen(fold), Infolde, Wudumǽraland4)
« À cette époque les Elfes et les Hommes étaient identiques de corps et de stature, mais les Elfes étaient plus sages, plus habiles et plus beaux. Ceux qui avaient vécu à Valinor et contemplé les Puissants surpassaient en ces domaines les Elfes de la Nuit comme ceux-ci surpassaient les Mortels. Ce n'est qu'au royaume de Doriath, dont la reine Melian était parente des Valar, que les Sindar furent près d'égaler les Calaquendi du Royaume Bienheureux. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 12

Fondé par Elu Thingol et Melian la Maia lorsqu'ils quittèrent Nan Elmoth, le royaume de Doriath était entièrement forestier : il était en effet composé des forêts de Neldoreth et de Region, séparées par l'Esgalduin, ainsi que de la forêt de Nivrim, sur la rive occidentale du Sirion, et des bois d'Arthórien, au confluent de l'Aros et du Celon. Toutes ces terres étaient encloses dans une protection magique tissée par Melian, appelée Anneau de Melian. La capitale de ce royaume était la cité souterraine de Menegroth, les Mille Cavernes, creusée par les Nains de Nogrod et de Belegost, avec lesquels le royaume de Doriath eut longtemps des relations amicales. En ce royaume, les Sindar, pourtant des Moriquendi, furent près d'approcher la beauté et la gloire des Tareldar d'Aman.

Neldoreth (© Ted Nasmith)

Après le retour des Noldor, Doriath conserva une neutralité farouche, se fermant à tous les Edain et les Noldor, excepté les enfants de Finarfin, qui étaient parents de Thingol par leur mère Eärwen : ainsi Galadriel vécut-elle à Menegroth jusqu'à la chute de Doriath. Thingol refusa d'envoyer des troupes aux attaques des Noldor sur Angband, et seuls Beleg et Mablung représentèrent Doriath à Nirnaeth Arnoediad. La première chute de Doriath allait être due à une boutade du roi Thingol : en demandant un Silmaril à Beren en échange de la main de sa fille Lúthien, il ne savait pas qu'il s'exposait à la Malédiction de Mandos. Beren ayant ramené, contre toute attente, le Silmaril, Thingol le fit sertir dans le Nauglamír par les Nains de Nogrod, mais ceux-ci, avides de posséder ce trésor, tuèrent Thingol, avant que l'armée naine ne marche sur Doriath et n'emporte le bijou. Melian s'en retourna à Valinor, et Doriath resta ruiné.

Dior, petit-fils d'Elu Thingol, revint à Menegroth un an plus tard, en l'an 504 1A, et entreprit de relever Doriath à l'aide du Nauglamír, que son père avait repris aux Nains. Les Fils de Fëanor, apprenant qu'un Silmaril se trouvait à Doriath, envoyèrent un émissaire le réclamer à Dior, qui refusa de le rendre. Ainsi, à l'hiver 506-507 1A, les Fils de Fëanor attaquèrent Doriath, sans défense magique depuis le départ de Melian, et tuèrent finalement Dior, provoquant ainsi la seconde chute de Doriath, qui ne se releva plus.


 
encyclo/geographie/royaumes/doriath.txt · Dernière modification: 18/01/2009 18:19 (modification externe)
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014