Caranthir

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates? AA – 506 1A
Souverain du Thargelion : 7 – 455 1A
RaceElfes
GroupeNoldor
Autres nomsMorifinwë, Carnistir
En vieil anglaisColþegn Nihthelm
PèreFëanor
MèreNerdanel
Frères et sœursMaedhros, Maglor, Celegorm, Curufin, Amrod, Amras
« Mais Caranthir, le plus violent des frères et le plus emporté, qui n'aimait pas les fils de Finarfin, s'écria soudain : « Et puis encore ! Ne laissons pas les fils de Finarfin courir partout raconter des contes à cet Elfe Sombre dans sa caverne ! Qui leur a dit de parler en notre nom ? Et s'ils sont tout de même venus en Beleriand, n'oublions pas si vite que leur père est un prince des Noldor, si leur mère est d'une autre race. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 13

Quatrième fils de Fëanor, Caranthir était surnommé le Sombre pour son caractère violent et emporté, qui contribua à la mauvaise réputation de sa fratrie. Il prêta avec ses frères et son père le Serment de Fëanor, et retourna avec eux en Terre du Milieu. Il s'installa sur les rives du Lac Helevorn et devint le souverain du Thargelion, où son peuple réalisa de fructueux échanges avec les Nains de Nogrod et de Belegost. Lorsque les Edain entrèrent en Beleriand, il proposa à Haleth la Chasseresse d'entrer à son service, comme Finrod pour Bëor l'Ancien ou Fingolfin pour Hador, mais elle déclina son offre et emmena son peuple vers l'ouest, en Brethil.

Après Dagor Bragollach, son royaume, comme celui de ses frères Celegorm et Curufin, fut détruit et il fut réduit à l'errance en Ossiriand. Là, il reçut l'allégeance de l'Oriental Ulfang et de ses fils, qui devaient le trahir au cours de la bataille de Nirnaeth Arnoediad, offrant la victoire aux forces de Morgoth. Caranthir mourut de la main de Dior lors de l'attaque que lui et ses frères menèrent contre Doriath afin de récupérer le Silmaril, lors de l'hiver de l'année 506 du Premier Âge.

Histoire externe

Caranthir, alors appelé Cranthor, apparaît pour la première fois dans le Conte du Nauglafring, mais ce n'est que pour mourir lors de l'attaque des fils de Fëanor sur Doriath, trépas qui restera le sien dans toutes les versions ultérieures. Son épithète de « sombre » lui est accolé dès le Lai des Enfants de Húrin, écrit durant la seconde moitié des années 1920, et son nom devient Cranthir. Les premières Annales de Beleriand voient l'apparition de son royaume entre le Gelion et les Montagnes Bleues, ainsi que son association avec les Orientaux d'Ulfang. Son histoire fut encore développée dans les Annales de Beleriand tardives, ainsi que dans le Quenta Silmarillion de 1937, pour atteindre la forme qu'elle a dans le Silmarillion publié.

Son nom prit la forme Caranthir dans les Annales d'Aman (années 1950), tandis que sa traduction en vieil anglais était déjà connue depuis les années 1930 : Colþegn Nihthelm (col « charbon » nihthelm « le couvert de la nuit »). Les Étymologies glosent son nom en « visage rubicond », étymologie qui persistera dans le texte tardif The Shibboleth of Fëanor (où il est toutefois le cinquième fils de Fëanor, non le quatrième), où sont en outre donnés ses noms paternel, Morifinwë, et maternel, Carnistir. On peut noter en passant que son nom fut brièvement donné au personnage du Seigneur des Anneaux qui devint finalement Ingold, l'homme de Minas Tirith que rencontrent Gandalf et Pippin à l'entrée du Pelennor.


 
encyclo/personnages/elfes/noldor/caranthir.txt · Dernière modification: 23/06/2009 22:53 par meneldur
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014