Curufin

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates? AA – 506 1A
Roi d'Himlad : 7 – 455 1A
RaceElfes
GroupeNoldor
Autres nomsCurufinwë, Atarinkë
PèreFëanor
MèreNerdanel
Frères et sœursMaedhros, Maglor, Celegorm, Caranthir, Amrod, Amras
EnfantsCelebrimbor
« Après lui Curufin parla plus calmement mais avec la même fermeté, évoquant aux esprits des Elfes la guerre et la ruine de Nargothrond. Il fit naître en leurs cœurs une telle peur qu'aucun Elfe de ce royaume ne se risqua plus dans une bataille jusqu'à la venue de Túrin. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 19

Cinquième fils de Fëanor et de Nerdanel, Curufin était, de ses sept fils, celui qui ressemblait le plus à son père, tant de corps que d'esprit : c'est pourquoi il reçut le nom de son père, Curufinwë, et que Míriel l'appela Atarinkë, « Petit Père ». Linguiste passionné, il se lia aux Nains en Beleriand et réussit à apprendre d'eux quelques secrets du khuzdul1).

Au côté de ses frères, Curufin prononça le Serment de Fëanor, et suivit son père dans son exil d'Aman. En Beleriand, il s'installa avec son frère Celegorm dans la plaine d'Himlad, qu'ils gouvernèrent conjointement jusqu'à Dagor Bragollach, en l'an 455 du Premier Âge : les Orques dévastèrent alors le Beleriand oriental, forçant les fils de Fëanor à fuir : Curufin et Celegorm trouvèrent refuge à Nargothrond.

Là, ils acquirent une influence de plus en plus grande, et en 465 1A, lors de l'arrivée de Beren, venu demander de l'aide, ils réussirent à faire abdiquer Finrod, qui partit avec Beren en laissant son trône à son frère Orodreth, mais celui-ci n'avait guère de pouvoir, les deux frères l'ayant complètement accaparé.

Curufin (© Anke Katrin Eissmann)

Alors que lui et Celegorm étaient partis chasser les loups envoyés par Sauron depuis Tol-in-Gaurhoth, ils tombèrent sur Lúthien, partie en secret de Doriath. Celegorm tomba amoureux d'elle, et lui et son frère l'emmenèrent et la séquestrèrent à Nargothrond, et Celegorm projeta d'obliger Thingol à lui octroyer la main de sa fille. Celle-ci ne put s'enfuir que grâce à Huan, chien de la meute de Celegorm, qui s'était pris d'amitié pour elle.

Lorsque les rescapés de Tol-in-Gaurhoth atteignirent Nargothrond, les deux frères furent vivement critiqués et Orodreth les chassa de la ville, et nul ne les suivit, pas même le propre fils de Curufin, Celebrimbor, car celui-ci sentait qu'une malédiction pesait sur eux. Alors qu'ils chevauchaient vers l'est, voulant rejoindre leur frère Maedhros, ils tombèrent sur Beren et Lúthien. Ils les attaquèrent, mais furent finalement vaincus grâce à la trahison de Huan, qui se retourna contre son maître. Beren s'empara également du couteau de Curufin, Angrist, qui devait arracher le Silmaril de la Couronne de Fer de Morgoth.

Réduit à l'errance, Curufin périt de la main de Dior lors de l'attaque des Fils de Fëanor sur Doriath, en 506 1A.


 
encyclo/personnages/elfes/noldor/curufin.txt · Dernière modification: 21/01/2009 02:27 par algernon
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014