Teleri

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates? AA - …
RaceElfes
Autres nomsElfes Marins, Chevaucheurs d'écume, Musiciens de la Côte, Chanteurs de la Côte, Libres, Vifs, Elfes de l'Arc, Elfes de la Mer, Constructeurs de Navires, Gardiens des Cygnes, Récolteurs de Perles, Elfes Bleus, Peuple d'Olwë, Navigateurs, Seigneurs des Mouettes
DirigeantsElwë, Olwë
Significationles Derniers (quenya)
SchémaLes divisions des Elfes
« La plus grande légion arriva enfin, et comme ils avaient tardé en route et n'étaient pas pleinement décidés à s'exposer à la lumière de Valinor, on les appela les Teleri. Ils aimaient surtout vivre près de l'eau et ceux qui arrivèrent enfin sur la côte ouest tombèrent amoureux de la mer. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 3

Les Teleri formaient la plus considérable et la plus hétérogène des trois tribus des Elfes qui partirent en direction de Valinor à la demande des Valar. Appelés « les Retardataires » parce qu'ils restaient à la traîne et s'arrêtaient fréquemment, les Teleri étaient tellement nombreux qu'ils possédaient au départ deux chefs, Elwë et Olwë. Par la suite, la troisième tribu se fractionna au cours du trajet pour former différentes branches.

Il y avait tout d'abord les Nandor, qui s'arrêtèrent au pied des Monts Brumeux et refusèrent de les franchir. Menés par Lenwë puis par son fils Denethor, ils adoptèrent une vie d'errance, s'abritant dans les forêts ou près des cours d'eau. Leur histoire resta peu connue. Certains d'entre eux traversèrent plus tard les Monts Brumeux, les Laiquendi.

Il y avait ensuite les Eglath, qui restèrent au Beleriand et refusèrent de reprendre la route sans leur chef Elwë qui avait disparu. Ce dernier réapparut plus tard et gouverna, aux côtés de Melian, le principal (et longtemps le seul) royaume elfe du Beleriand : Doriath. Les Eglath formaient la branche la plus nombreuse des Teleri et leur langue sera plus tard universellement utilisée par les Elfes, une majorité de Nains et une partie des Edain.

Enfin, une dernière division s'opèra sur les rivages de la Grande Mer : alors que la majorité des Teleri restants suivit Olwë et s'embarqua sur l'île de Tol Eressëa, une partie d'entre eux décida de s'établir de manière définitive sur la côte, par amitié pour le Maia Ossë. Appelés les Falathrim, ils étaient gouvernés par Círdan et fondèrent les ports de Brithombar et d'Eglarest. Après le retour d'Elwë, Círdan le reconnut comme roi. Tous les Teleri de Beleriand vécurent ainsi sous un seul roi, formant le peuple des Sindar, les Elfes Gris.

Ainsi, les véritables Teleri au sens strict du terme étaient les Elfes qui avaient embarqué sur Tol Eressëa. On les appelait aussi Falmari, les Elfes marins. Par la suite, une partie d'entre eux s'installa sur les rives d'Eldamar, autour du port d'Alqualondë. Tous avaient baigné dans la lumière des Deux Arbres et étaient considérés comme des Calaquendi. Ils étaient gouvernés par Olwë ; ils furent les premiers à construire des navires et restèrent les plus grands marins de la Terre du Milieu.

Les navires de Teleri (© Ted Nasmith)

Lorsque les Noldor quittèrent Valinor et cherchèrent à rallier les Teleri, ces derniers demeurèrent fidèles aux Valar et refusèrent de donner leurs navires. Un affrontement fratricide s'ensuivit, qui apparut dans l'histoire d'Arda comme le premier massacre d'Elfes par des Elfes. Les Teleri finirent par être vaincus, leurs navires volés puis détruits. À cause du souvenir de cette bataille meurtrière, les Teleri ne prirent pas part à la Guerre de la Grande Colère pour venir délivrer les peuples libres de la Terre du Milieu. Cependant, ils fournirent les navires et les équipages pour transporter les troupes à travers la Grande Mer.

Au temps de Númenor, les Teleri rendirent de nombreuses visites aux Dúnedain, leur apportant cadeaux et savoir. Mais les Númenóréens, auprès desquels l'influence de Sauron grandit, finirent par se détourner des Valar et des Eldar. Dès lors, les Teleri ne vinrent plus acoster sur l'île, sauf en secret pour aller voir ceux qui étaient restés Fidèles. Après la chute de Númenor, Tol Eressëa et Aman furent rendus inaccessibles aux Hommes, et les Teleri ne s'aventurèrent plus vers l'est.

Note linguistique

Teleri
Languequenya
Significationles Derniers

Teleri signifie « ceux au bout de la ligne, les derniers ». Ce nom apparut probablement au cours de la Grande Marche, les Teleri étant à la fois les moins enthousiastes à l'idée de partir, et ils étaient souvent à la traîne lors de la Marche.
RéférencesThe War of the Jewels, p. 382

 
encyclo/peuples/elfes/teleri/teleri.txt · Dernière modification: 21/04/2009 02:25 par amra
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014