Yavanna

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

RaceAinur
GroupeValar (Aratar)
SœurVána1)
ÉpouxAulë2)
RésidenceLes champs et les pâturages de Yavanna (en Aman)
Autres nomsKementári (quenya), Palúrien (quenya)
En sindarinIvann
RéférenceSilm., p. 21
« Yavanna est la seconde des Reines des Valar, venant après Varda. Sous forme humaine c’est une grande femme vêtue de vert, mais elle prend parfois d’autres apparences. Certains l’ont vue comme un arbre dressé vers le ciel, couronné par le soleil, ses branches déversaient une rosée d’or sur la terre stérile aussitôt couverte par le blé en herbe. Les racines de l’arbre plongeaient dans les eaux de Ulmo et les vents de Manwë murmuraient dans ses branches. » — Le SilmarillionValaquenta

Yavanna, épouse d'Aulë le forgeron, était la seconde des Valier après Varda. Elle créa les olvar (les plantes) aux débuts des temps d'Arda. Sa plus grande œuvre fut la création des Deux Arbres de Valinor : Telperion et Laurelin. Elle continua de se rendre en Terre du Milieu, plongée dans la nuit, pendant les Années des Arbres, pansant les blessures de la faune et de la flore infligées par les serviteurs de Morgoth.

Lorsqu'elle apprit que les Enfants d’Ilúvatar auraient tout pouvoir sur ce qui les entourerait, Yavanna implora Eru, via Manwë afin qu'une protection soit accordée aux arbres qu'elle affectionnait particulièrement : les Ents. Après la destruction des Deux Arbres, Kementári déploya toute la puissance de son chant pour leur redonner vie. Mais seule une fleur dorée de Laurelin et une rose argentée de Telperion poussèrent. Aulë fit de ces deux pousses Anar, le Soleil, et Isil, la Lune.

Note linguistique

Yavanna
Languequenya
Signification« Donneuse de fruits »
Issu de yavë, « fruit » (racine √YAB) et anna, « don » (racine √ANA).
RéférenceLRP, p. 392, 460 ; PE 17, p. 93 ; Silm., p. 21
Ivann
Languesindarin
SignificationPlusieurs formes ont été attestées, comme Ivon, Ifon ou Ifan, avant d'atteindre leur forme finale, Ivann. Les racines et la signification sont les mêmes qu'en quenya.
RéférenceLRP, p. 392, 460 ; PE 11, p. 18.
Kementári
Languequenya
Signification« Reine de la terre », avec kemen, « terre » et tári, « reine ».
RéférenceSilm., p. 21 ; VT 47, p. 11 ; PE 17, p. 67, 76.
Palúrien
Languequenya
Signification« Fille de la surface de la terre », avec palúrë, « surface/sein [de la Terre] » et -ien, « fille ».
RéférenceLRP, p. 434, 461.

Voir aussi sur Tolkiendil

1) , 2) Les Ainur n'avaient pas de relations familiales au sens des autres races d'Arda, mais le Valaquenta utilise un vocabulaire tel que « épouse », « mari », « frère », « sœur » pour les Valar et les Maiar. Ce sont ces relations qui sont ici décrites.
 
encyclo/personnages/ainur/valar/aratar/yavanna.txt · Dernière modification: 28/03/2019 22:04 par Dwayn
Partager sur
Nous rejoindre sur
https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2019