Nornorë

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

RaceAinur
GroupeValar
Autres nomsNornoros, Drondor, Dronúrin,
Drondos, Dornod, Endor,
Kapalimor, Vastor, Cablin,
Cabol, Lûmië, Engetor, Ambar
SignificationsEngetor « la Chance » (quenya)
Ambar « la Destinée » (quenya)
RéférencesLe Livre des Contes Perdus I, Lettres,
Parma Eldalamberon
« Rares sont-ils, et heureux en vérité, ceux pour qui de saison Nornorë le héraut des Dieux va cherchant. Alors ils chevauchent avec lui en des chariots ou sur de bons chevaux et descendent dans la vallée de Valinor et festoient dans les palais de Valmar, demeurant dans les maisons des Dieux jusqu'à ce que vienne la Grande Fin. » Le Livre des Contes Perdus I - III. La Venue des Valar et la Construction de Valinor.

A la fois Vala lui-même1) et héraut des autres Valar2), tout particulièrement de leur chef Manwë3), Nornorë doit son statut de messager à sa grande rapidité de course à pied4). Il joue un rôle important dans l’enchainement de Melkor. Parti à la rencontre du fuyard avec les armées des Valar, courant devant le char bleu de Manwë5), il est envoyé seul face à Melkor pour lui rapporter la prétendue demande de pardon de Manwë. En vérité un plan destiné à le flatter et à lui faire baisser sa garde6). Nornorë s’acquitte de sa mission avec succès, ce qui permet in fine aux Valar et à leurs gens d’entrer dans les profondeurs d’Utumno avec l’accord de Melkor et de se saisir de ce dernier ainsi trompé7).

Lorsqu’Oromë découvre l’arrivée des Elfes dans le monde, c’est Nornorë qui est logiquement envoyé pour établir le contact entre les Valar et les Premiers-Nés. Il traversa Palisor, terres et mers, à pleine vitesse jusqu’à trouver les Elfes dans la vallée de Cuiviénen où ils sont apparus8). Immédiatement ébloui par la beauté et la fragilité des Eldar, il s’adressa à eux d’une voix puissante pour leur transmettre à tous l’invitation de Manwë Sulímo à faire venir quelques-uns d’entre eux à Valinor9). Il emporte finalement trois d’entre eux, Ingwë, Finwë et Elwë, qu’il ne tarde pas à ramener parmi les leurs pour qu’ils convainquent l’Eldalië, le peuple des Eldar, de se rendre avec eux en Valinor10).

Son rôle d’intermédiaire dans la venue des Elfes en Valinor est rappelé lors des grandes célébrations du Samírien qui ont lieu tous les vingt-et-un ans puisque c’est lui qui fait entrer la multitude des Elfes rassemblés devant Valmar par les grandes portes de la ville jusque devant les Valar, rappelant ainsi le désir toujours renouvelé des Elfes à vivre dans la lumière des Valar11). Sa venue est également restée dans la mémoire des Ilkorindi, les Elfes qui n’ont pas répondu à l’appel des Valar et sont restés en Palisor, sous la forme d’une légende12).

Cet article est principalement basé sur des informations issues des Contes Perdus, les textes les plus anciens de Tolkien concernant Arda. Les informations de cette page peuvent donc entrer en contradiction avec celles que donne Le Silmarillion.

Histoire externe

Nornorë est également à l’œuvre dans la destinée post-mortem des Hommes. En effet, contrairement aux versions postérieures du Légendaire dans lesquelles le Salut des Hommes en ce monde est incertain13), leur sort dans les Contes Perdus est de rester dans les limites du monde14). Cependant, seuls les plus valeureux se voient offrir la chance de vivre dans la joie et la lumière de Valinor où ils sont amenés depuis les plaines brumeuses d’Arvalin par Nornorë sur des chars ou des chevaux15).

,

 
encyclo/personnages/ainur/valar/nornore.txt · Dernière modification: 01/12/2016 00:36 par Lennie
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017