Pengolodh

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates? 1A - 1700 2A (départ de la Terre du Milieu)
RaceElfes
GroupeNoldor ou Sindar
Autres nomsLe sage de Gondolin, Pengoloð, Pengolod, Pengoloth
SignificationPengolodh : « Noldo Discourant ou Conteur » (sindarin)
Thingódhel : « Noldo Gris » (sindarin)
En anglaisPengolod the Sage1)
Pengolod the Wise of Gondolin2)
Pengolodh the loremaster of Eressëa3)
En quenyaQuendingoldo, Quengoldo4)
RéférencesLa Formation de la Terre du Milieu, La Route Perdue,
The Treason of Isengard, Morgoth's Ring,
The War of the Jewels, The Peoples of Middle-earth
« Eriol a consulté le livre de Pengolodh à Tavrobel et l'a traduit là-bas. » La Formation de la Terre du Milieu - VI. Les premières Annales du Valinor.

Né à Nevrast d'un père noldo et d'une mère sinda, Pengolodh est un grand sage et chroniqueur ayant vécu à Gondolin dès sa fondation. Il était considéré comme le membre le plus éminent des Lambengolmor après Fëanor, fondateur de la confrérie.

Lors de la chute de Gondolin, il parvient à s'échapper avec les rescapés qu'il suit jusqu'aux Havres du Sirion. Dans sa fuite, il réussit à sauver de très vieux écrits et certains de ses propres travaux.
Grâce à sa mémoire qualifiée de « prodigieuse », il rédige (ou complète)5) les Annales du Valinor et celles du Beleriand qui relatent l'histoire du Premier Âge. Il s'intéresse également au système runique inventé par Daeron, les Certhas Daeron, en recopiant des documents qui l'utilisent afin qu'il ne tombe pas dans l'oubli6).

Dans le but d'accumuler de nouveaux savoirs, Pengolodh reste en Terre du Milieu après la chute de Morgoth. Il séjourne un moment parmi les Nains de Khazad-dûm et s'intéresse à leur langue7). En Eriador, il rédige le Lammas, qui traite des langues humaines, elfiques et d'autres races. Il écrit également le Lammasethen, qui traite en particulier du parler des Elfes8).
Ce n'est qu'en 1700 du Deuxième Âge que Pengolodh quitte la Terre du Milieu en raison de la domination grandissante de Sauron. Il rejoint Tol Eressëa et plus particulièrement le village de Tavrobel9) où il poursuit ses travaux.

Plusieurs millénaires plus tard, il rencontre Ælfwine d'Angleterre auquel il conte des légendes et montre ses écrits10)11). Ælfwine en rapporte ensuite une partie dans son pays, où il les traduit et les confie à ses descendants.

Histoire externe

le personnage de Pengolodh pourrait trouver son origine dans celui de Gilfanon a-Davrobel12), l'un des Gnomes les plus savants de Tol Eressëa dans Le Livre des Contes Perdus.

Voir aussi sur Tolkiendil

1) , 11) Morgoth's Ring - Part One: Ainulindalë
2) The War of the Jewels - Part One: The Grey Annals
3) The War of the Jewels - Part Four: Quendi and Eldar
4) The Peoples of Middle-earth - Part Three: Teachings of Pengoloð - XIV
5) Dans la troisième version des Annales du Valinor (HoME V), il est dit que Pengolodh ne fait que continuer le travail de Rúmil sur les Annales du Valinor.
6) The Treason of Isengard - Appendix on Runes
7) The War of the Jewels - Part Two: The Later Quenta Silmarillion - 13. Concerning the Dwarves
8) La Route Perdue - Deuxième Partie : Le Valinor et la Terre du Milieu avant Le Seigneur des Anneaux - V. Le Lhammas
9) Dans les Annales, on lit que Pengolodh « retourne » dans l'ouest. On en déduit donc qu'il y aurait commencé sa vie, ce qui ne concorde pas avec le fait qu'il soit né à Nevrast.
10) The Peoples of Middle-earth - Part Three: Teachings of Pengoloð - XIV. Dangweth Pengoloð
12) La Formation de la Terre du Milieu - VI. Les premières Annales du Valinor - Commentaire
 
encyclo/personnages/elfes/pengolodh.txt · Dernière modification: 01/12/2016 00:44 par Lennie
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017